Staj disentiñ : lakait buan hoc’h anv ! Stage de désobéissance civile : inscrivez-vous !

Kemennadenn en div yezh / Communiqué bilingue

D’an 8 a viz Meurzh e kinnigo Ai’ta ! ur stummadur war an disentidigezh e presbital kozh Landelo.
Emgav eno adalek 9 eur 30, da 10 eur e krogo. A-benn 6eur d’abardaez e vo achu. Ar re a fello dezhe a c’hallo chom ganimp diouzh an noz (degas un dra da zebriñ ha da evañ neuze).

5 goulenn diwar-benn ar staj :
Evit piv eo ?
Digor eo d’an holl dud, izili ar strollad koulz hag ar re all. E brezhoneg e vo kaset da benn, met digudenn e c’hallo kemer perzh an dud ne oaront ket ar yezh… evel-kustum e vint sikouret ha lakaet er jeu.
Ur staj disentiñ, d’ober petra ?
Pouezus eo stummañ ar re yaouank war preder ha teknikoù diazez an disentiñ, ha ken pouezus all d’ar stourmerien koshoc’h kemer perzh evit derc’hel da vezañ efedus ha rannañ gant ar re all ar skiant a zo bet prenet gante.
Un digarez eo ivez d’ober anaoudegezh gant strollad Ai’ta ! ha da grouiñ liammoù gant tud disheñvel hag  a gas stourmoù a-bep seurt war-raok.
Petra a vo graet ?
Ar program a vo savet diouzh c’hoantoù hag ezhommoù an dud a gemero perzh, met dija e c’hallomp lâret e vo labouret war an teoriezh (en em soñjal war strategiezh ur stourm; penaos prientiñ un obererez…) kenkouzl hag ar pleustriñ (stalioù-labour diwar-benn ar c’hazetenniñ pe an archerien; sevel ha c’hoari un obererezh…)
Pegement eo ?
Goulenn a reomp 15 euro digant an dud a labour ha 10 eur digant an dud dilabour hag ar studierien evit hor sikour da feurmiñ al lec’h ha da baeañ boued hag evaj merenn.
Penaos lakaat e anv pe gouzout hiroc’h ?
Aes eo, kasit buan ur postel da ai.ta.kreiz.breizh@gmail.com

derc'hel penn

***

Le collectif Ai’ta ! propose une journée de formation à la désobéissance civile le 8 mars prochain au Presbital Kozh à Landelo (29).
Accueil à partir de 9h30, la formation commencera à 10h pour se finir à 18h au plus tard. Celles et ceux qui souhaiteraient rester pour la soirée sont les bienvenu-e-s (penser à apporter son repas le cas échéant).

Le stage en 5 questions :
Qui peut participer ?
La formation est ouverte à tous-toutes, sans aucune obligation d’être membre ou sympathisant du collectif. Nous souhaitons que la journée se déroule en breton, mais les non-brittophones seront comme d’habitude intégré-e-s et la traduction assurée aussi souvent que nécessaire.
Quel est le but de ce stage ?
S’il est capital de former les nouveaux militants aux bases théoriques et pratiques de la désobéissance civile, il est tout aussi nécessaire à ceux qui ont plus de bagage de remettre leurs connaissances à jour et de partager leur expérience.
Ce type de journée est également l’occasion de mieux faire connaissance avec le collectif Ai’ta ! et de renforcer les liens entre personnes ayant des parcours personnels et des engagements différents.
Quel sera le programme ?
Il sera établi en tenant compte au mieux des demandes de chaque participant, mais comportera sans aucun doute deux volets : l’un théorique (désobéissance civile et non-violence active; stratégie et préparation d’une campagne et d’une action…), l’autre pratique (ateliers concernant la gestion des médias ou des adversaires; simulation d’une préparation et mise en pratique d’une action…)
Combien ça coûte ?
Nous demandons une participation de 15 euros pour les travailleurs et 10 euros pour les étudiants et demandeurs d’emplois, ce afin de nous aider à payer la location et le repas du midi.
Comment s’inscire ou demander plus de renseignements ?
Rien de plus simple, envoyez un mail à ai.ta.kreiz.breizh@gmail.com

9 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.