Des emouvous galozous dens toutes les qhemunes de Haote-Bertègn !

Astoure-ci dens toutes les qhemunes de Bertègn il ét caozance des TAP, les « Boutéys d’Alivetéys Peri-educatives » (BAP) en galo. L’anéy perchaenes, toutes les ecoles publliqes e toutes les ecoles privéys qi vouront, aront d’avaïr amarë lou TAP. Aloure, j’arae, mai, dou qai a perpozae : pourqhi don qé dens châqe botin de qhemunes gn’ara point eune emouvou galozou ? Le ciun-la arae de se chevi des TAP su toutes les ecoles dou botin de qhemunes e pourae faere dou tarvail d’aote dens les centes de leïzis les merqedis a vepréy, parème.

Aloure, come de jusse, le qai-la va point yete amarë de méme, ren qé de le dire. Fara qheuqes anéys pour qé toutes les qhemunes araen lous emouvous galozous. Meins dame gn’a tout come meyen de n’en gaïjae qheuqes uns deja. Aloure dame ben sur, i n-n’a des qi vont huchae raport a q’ét eune maïtië de « perference langaïjiaere » dou qai come ela. B’ame véir ! Dretement ! YAN ! Et de méme qé j’alons erchomae le galo. Le monde ne vont point caozae galo a-masse si qé ça n’ét pâs eune « valentour de pu » pour yeûs. Faot yete pragmatiqe, pa ! Coment q’c’ét-ti qé j’alons pouaï le monde-la ? B’ame eune emouvouz galozouz n’ét pâs pu chié come un ciun qi c’nae ren qé le françaez, diva.

Toutes les garçailles de Bertègn e, permië yelles de Haote-Bertègn, ont le dret d’avaïr zû eune gouteriy de galo ao mins eune faï ! Stumdi avae amarae eune formézon de galo meins dame i détl’tites pour en fini en-vû le manqe de poussous. Qhecaoze don ? Raport a qé gn’avae point d’enpllets a sieude, aloure le monde ne metaen point lou nom. Pourqhi aprende eune langue qi ne va point yete eune « valentour de pu » tant q’astoure le monde sont sitant a ma a terouae dou tarvail. Un ciun q’aprend le berton poura terouae eune empllet de cllasië ou ben d’emouvou pour les garçailles. I n’en cerchent tant qé pu. Un ciun qi c’nae le galo, de qai qé la langue va yi dounae de pu ? Pas grant qai, dij’maï…

Je vourae ben mai qé ça s’rae a la contraere meins dame faot dire le qai coment q’c’ét.

Aloure, raport qé châqe garçaille de Bertègn a le dret d’avaïr eune gouteriy de galo, raport qé gn’a les TAP mézë, faot qé les botins de qhemunes païssent ed’dens pour le galo. Eune emouvouz galo dens châqe botin de qhemunes de Haote-Bertègn, ghére de mins !

E la perpozeriy-la joue paraille pour le berton, ben sûr…

Parolië : emouvous : animateurs / galozous : gallésants / astoure-ci : en ce moment / aront d’avaïr : auront dû / dou qai : quelque chose / botin de qhemunes : communauté de communes / leïzis : loisirs / a vepréy : en après-midi / parème : par exemple / amarë : organisé / de méme : comme ça / gaïjae : engager / véïr : effectivement / dretement : tout à fait / valentour de pu : valeur ajoutée / pouaï : payer / diva : n’est ce pas / garçailles : enfants / gouteriy : initiation / en-vû : au regard / poussous : étudiants / sitant : tellement / yete a ma : avoir du mal / cllasië : prof / mézë : maintenant / 

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.