Conseil Régional : l’édito en gallo de Pierrick Massiot que vous n’avez bêtement pas lu

C’est ballot ! A chaque numéro de « Bretagne ensemble/Breizh a-gevret » le magazine du conseil régional de Bretagne (4 départements), le président Pierrick Massiot oublie qu’il a lui même voté la reconnaissance du gallo par la région Bretagne en 2004.

Donc, pour réparer cet oubli, l’équipe de 7Seizh a traduit en gallo, l’édito bilingue breton-français rédigé par Pierrick Massiot dans la livraison de février de « Bertègn d’assambe ».

edito massiot

Texte complet :

Mete de l’arjient pour l’aviende de la Bertègn

 

En 2014, le consail rejiona ét pour mete hardiment d’arjient pour l’aviende de la Bertègn. Le prizaïje rejiona qi vient ren qé d’yete votë se tourne vra ben de l’amaen dou Paqe d’Aviende. Et qemançë, pour note rejion, les grandes enterprinzes enjouchouzes qé j’on minz de l’arjient dedens. Yelle de la veï de chemin de fé a grande ardoure, l’enterprinze de l’internet a rond-saot, l’ouvraïje dou port de Bress e d’aotes de méme. L’afilonjéy-la n’ét ren qé les pu de la c’neû. Meins, passë les grands ouvraïjes-la, de qai qé je v’lons ét de faere qé châqe terouére seije dens le qai de m’nae, de son prope, ses pllans de parchomance e d’amaraïje ao bada dou monde de par céz yeûs. Vene-la pourqhi qé la Rejion forçit sa mene de terouére o 266 milions d’uros minz dedens pour la pâsséy 2014-2020. Admézë ét yelle qi va jestae les elijes bailléys par l’Urope etout. Et la permiaere faï qé j’ons dou qai de méme e gn’a pu de 720 milions d’uros dens la bourséy tout come ! J’on sitrape a qé tout le qai-la seije minz pour eune sonjéy e ren q’yune : embiaozi la calitë de viy e amenae de l’ouvraïje dens tous les peyis de Bertègn.

2 COMMENTS

  1. Merci de rappeler qu’en BRETAGNE nous possédons la richesse de trois langues. L’insistance sur le breton est parfois pesante pour un Breton du pays gallo.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.