ETA : convocation des experts de la CIV par un juge espagnol

1470321_eta-jpg-2812867_800x373p

Hier, un juge espagnol a convoqué le groupe d’experts engagé dans le désarmement de l’ETA
Ram Manikkalingam, Ronnie Kasrils et Chris Maccabe, trois des experts de la Commission internationale de vérification (CIV), ont été entendus en tant que témoins devant le tribunal de l’Audiencia nacional. Deux jours plus tôt, cette commission a convoqué la presse à Bilbao pour rendre compte du premier pas de désarmement d’ETA.
Le juge Ismael Moreno a demandé : où cette rencontre avec deux militants avait eu lieu, qui étaient ils et ce qu’ils avaient fait de ces armes après leur mise sous scellés. Les représentants de la CIV ont expliqué ne pas avoir reconnu leurs interlocuteurs. Le contact se serait déroulé dans un appartement de Toulouse. Un rendez-vous au terme duquel les membres d’ETA seraient repartis avec leurs matériels mis sous séquestre dans une caisse.
On imagine mal la justice espagnole mettre en examen les membres de la CIV. D’autant qu’ils disposent de l’appui de l’ONU et du soutien inconditionnel de la grande majorité des acteurs politiques du Pays basque, y compris du président d’Euskadi, Iñigo Urkullu.

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.