Front National Saint-Mâlo : Un p’tit de galo meins point d’trop

Vene-la la lete q’enveyit la roléy Front National de Saint-Mâlo (35) a la souaite « Voteriys 2014 ». Eute-late ét a qhessionae toutes les roléys qi vont se portae és perchaenes voteriys municipaos su la pllace dou galo dens lou pergrame.

Les lizous de 7Seizh ne vont point n’en chaet de haot o les perpozeriys ao Front National : le galo ét ren q’un folklore qé faot « envalourë » e ren d’aote. Le Front National ét un parti jacobin ben jacobin. Châqe ouésiao treu son nid biao, les etourous dou galo e hardi de bertons n-n’espeirent d’aote meins. Le galo ét un morcé dou patrimouéne qhulturel berton, ben sûr, meins permië ét eune langue qé faot mete en adorçion dens la viy foraene e dens les ecoles e partout eyou qé gn’a meyen, pa !

Gn’a ao qai yete surprinz etout o la fraze-la : « la position géographique de Saint-Malo, en Haute-Bretagne, la plaçait depuis toujours dans la partie « gallésante » de notre région ». Vene-la eune bielle menteriy, diva. Nan veï ben, o les noms de leu e les noms de famille parème, qé ça prechi berton a Saint-Mâlo eune pâsséy de temp durant de l’istouére. Les etourous dou galo huchent assë su les jacobins bertons, les bertonous qi ne vieulent pâs oui contae dou galo en Bertègn, pour ne point dire des contes paraille come yeûs.  Biao qé la langue coutumiaere dou monde ét le galo depés hardi de temps, le berton fût préchae dens le peyi de Saint-Mâlo vére ben sûr !

Parolië : vene-la : voila / souaite : association / eute-late : celle-là / se portae : se présenter aux élections / point n’en chaet de haot : ne vont pas être surpris / perpozeriys : propositions / envalourae : valoriser /  châqe ouésiao treu son nid biao : chacun voit midi à sa porte / hardi : beaucoup / n-n’espeirent d’aote : attendent autre chose / mete en adorçion : donner la place d’honneur / o : avec / parème : par exemple / eune pâsséy de temp de l’istouére : pendant une période de l’histoire / dire des contes : raconter des conneries / biao qé : même si / depés : depuis / vére ben sûr : c’est évident.

papier FN st-malo

6 COMMENTS

  1. le FN est bloqué sur l’article 2 de la constitution « la langue de la république est le français » dixit florian philippot (article 23/05/13 7seizh) pour marine le pen « le bilinguisme c’est extrêmement grave » (ripostes france5)

  2. Avec des fôtes d’ortograf garanties FN : « nous sommes d’avis que pour ce faire, l’école est un des lieux où s’acquiERE ce savoir ». Et bien lui, il ferait bien d’apprendre « surtout » le français…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.