Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Langue bretonne à Saint-Malo : Jean-Louis Robin, candidat FN « nous n’aurons pas...

Langue bretonne à Saint-Malo : Jean-Louis Robin, candidat FN « nous n’aurons pas dans nos projets de signer votre charte »

jean-louis RobinDans le cadre du partenariat AI’ta/7seizh.Info sur la place de la langue bretonne dans les communes pour les candidats aux élections municipales, Jean-Louis ROBIN, tête de liste Saint-Malo Bleu Marine a répondu au questionnaire adressé par des électeurs malouins.

La lecture des réponses n’étonnera personne et le candidat s’applique à mettre en avant toute la malveillance qu’il porte aux langues de Bretagne. (cf http://7seizh.info/2014/02/27/front-national-saint-malo-un-ptit-de-galo-meins-point-dtrop/)

Un élément qui permet de mieux connaître le candidat FN en pays malouin.

L’opération « Quelle place pour la langue bretonne ? » est participative. Sur le site dédié, vous pouvez télécharger des questionnaires afin d’aller à la rencontre de vos candidats. Un électeur peut et doit poser les questions qui lui tiennent à coeur à ceux qui se mettent en avant pour diriger la vie municipale. Chaque campagne électorale est toujours le  bon moment de faire pression pour obtenir des réponses. En donnant votre questionnaire aux candidats, précisez leur que vous repasserez les chercher sous trois jours et que, dans la cadre de cette campagne, le résultat sera publié dans les médias. L’absence de réponse de tout candidat contacté sera aussi relayée. Dans ces conditions, les réponses seront nombreuses.

 

Réponse du candidat FN à Saint-Malo au questionnaire que lui a adressé un électeur

Messieurs,

J’ai bien reçu votre courriel concernant le questionnaire « langue bretonne » et je vous en remercie. Etant donné que ce document était transmis sous le format PDF, il m’était donc difficile d’y insérer des réponses et de vous les retourner sous forme électronique. Je vous prie donc de bien vouloir trouver ci-après les réponses que je peux y apporter.

1) Le breton dans la vie municipale

Vous êtes censés connaitre l’histoire bretonne et vous n’ignorez donc pas que Saint-Malo a toujours été situé en Haute-Bretagne et que donc depuis longtemps, elle a vu ses anciens plutôt « gallésants » que « bretonnants » et si « oui » en gallo se dit « ya » tout comme en breton, le reste correspond plutôt à du français « adapté » qu’à du breton. Ce n’est pas à vous, bretonnants, que je vais apprendre que le français se dit et s’écrit « galleg » en breton. Il n’est donc pas dans nos intentions d’aller plus loin dans ce que vous qualifiez de « bilinguisme » en ce qui concerne la commune de Saint-Malo.

2) Langue bretonne et éducation

Une seule école publique, située dans le quartier de Bellevue, l’école Angèle Vannier comporte des classes bilingues breton/français. Nous n’avons pas là également, l’intention d’aller plus loin à ce sujet.
Nous pensons que nos enfants auraient plus avantage à bien apprendre le français et des langues européennes qui leur permettraient de se cultiver de manière optimale.
Toutefois, nous ne nions pas que Saint-Malo est imprégnée de culture bretonne et il importe que nos enfants se sentent pour une part bretons. Pour ce faire il est bon qu’ils acquièrent une connaissance de ce qu’est notre patrimoine historique et culturel breton et l’école est un de ces lieux où s’acquière ce savoir.

3) Breton dans la vie publique

Il n’y a aucune raison de mettre en place signalétique bilingue français/breton dans la commune de Saint-Malo, pour les raisons citées ci-dessus. Nos efforts porteront plutôt sur le multilinguisme des sites d’informations à destinations des touristes européens qui souhaitent venir nous visiter et qui doivent trouver facilement, dans leurs langues d’origine, les informations qui leur seront utiles sur la découverte de Saint-Malo et du pays Malouin.

4) Charte « Oui à la langue bretonne »

Pour l’ensemble des raisons mentionnées ci-dessus, vous comprendrez que, élus à la mairie, nous n’aurons pas dans nos projets de signer votre charte.

J’espère avoir répondu à vos questions et je vous prie de croire,
Messieurs, en l’assurance de toute ma considération.

Jean-Louis ROBIN
Tête de liste Saint-Malo Bleu Marine pour les élections municipales 2014

18 COMMENTS

  1. d’ABP en 7info, peu de conscience politique cohérente. Finalement chaque nationaliste reconnait au nationaliste de l’autre coté de sa frontière, la franchise et le courage de sa posture. Il s’agit d’attributs bourgeois, sinon aristo. La relation du maître et de l’esclave. Finalement les bonnes manières bretonnes de soumission perdurent chez les nationalistes bretons. On aime bien le Front national français. Les loden, les pantalons de velours, les maisons bourgeoises, la voiture, le statut, l’allure comptent pour beaucoup chez le nationaliste breton. Un aristocratisme moribond mais renaissant. C’est bien ce qui sent mauvais depuis trop longtemps dans ce mouvement. Gramsci et la question de l’hégémonie culturelle récupérés, adoptés, en action par la frange la plus réactionnaire du mouvement politique français et voilà quelques bretons, bonnets rouges sur la tête. Ma doue beniget ! Je préfère encore les auberges espagnoles…

  2. Rien à redire. Il est cohérent avec la position de son parti.
    Ne pas oublier que beaucoup d’autres n’auront pas le courage de répondre au questionnaire même s’ils n’en pensent pas moins… Les politiques hypocrites ne sont hélas pas une denrée rare en Bretagne….
    Ce qui sera intéressant à l’occasion du bilan des élections municipales à Saint Malo de faire le décompte des voix des malouins qui se seront portées sur le FN.
    Si son score est plus qu’honorable, la thématique « langue bretonne  » n’est donc pas pertinente à Saint Malo. En revanche si cette liste fait un four (et c’est ce que j’espère), on pourra dire l’inverse.

    • et chez des élus UMP ! Par exemple le picard Xavier Bbertrand venu soutenir il y a quelques mois le brillantissime Jolivet à Kemper. Ce dernier assurant avec l’aplomb des imbéciles contents d’eux que tel théorème ( de Foucault je crois) était intraduisible en breton…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR