67è Pardon de la Baule du 19 au 24 août 2014
Publié le: dim, mar 9th, 2014

COURRIER DES LECTEURS : Henri parle « De la nécessité de voter pour les listes bretonnes aux municipales »

COURRIER DES LECTEURS

 

Êtes-vous comme moi un grand naïf ?

Bah oui, on se dit à chaque « affaire » qu’ils « ont compris », que des « bonnes pratiques » vont désormais prévaloir, qu’il « existe dorénavant des gardes-fous aux dérives ».

Eh bien, non. Et plus c’est gros plus ça passe ! Alors disons-le clairement : aujourd’hui voter pour un candidat PS ou UMP dans sa ville, c’est voter Cahuzac ou Patrick Buisson. Que le bilan du candidat soit positif, que son programme soit alléchant. Voter pour l’UMPS c’est voter pour la continuation du système actuel.

Aujourd’hui , dans le monde politico-médiatique français, il existe deux moyens de faire bouger les lignes en matière politique et sociale :

Le « coup médiatique ». 4 femens nues devant le Louvre. Même pas besoin d’acheter un slip ! Trois slogans écrits au feutre (1,5 euros) sur les nénés et toutes les télés en causent !

Le « séisme politique ». On se souvient tous du 21 avril 2002. Ce jour-là Jean-Marie Le Pen accédait au second tour de l’élection présidentielle. En quelques heures, les fleuves ont arrêté de couler et le club de palets de Plélan-le-Petit s’est senti obligé de publier un communiqué sur l’actualité politique hexagonale.

La classe politique UMPS ne vivant que par la politique et de la politique. Le seul moyen pour l’inquiéter durablement est de lui retirer ses mandats. « L’alternance » étant la règle sous la 5ème république, le parti battu lors d’une élection quelconque par l’autre formation sait qu’il retrouvera automatiquement sa place dans un ou deux scrutins. Si un troisième larron s’invite au bal, le « retour aux affaires » à brève ou moyenne échéance est compromis. Cette incertitude constitue la hantise de l’UMPS.

Lors des prochaines élections municipales, les électeurs de Vannes, Rennes et Quimper auront le choix de voter pour des listes nationalistes bretonnes. Gwened 2014 à Vannes, Rennes-Bretagne-Europe à Rennes et Kemper Bev à Quimper. A cet inventaire, on peut ajouter la candidature du maire de Carhaix Christian Troadec, tant sa pratique politique et son discours sont liés au nationalisme breton.

Pour toute personne se revendiquant d’une « certaine idée de la Bretagne » ; au choix, une Bretagne « autonome », « indépendante », « dotée de larges pouvoirs », « aux pouvoirs relocalisés » etc… ; le vote pour l’une de ces 4 listes doit être une évidence ! Au niveau breton, un bon score de ces listes constituerait un mini-séisme pour la classe politique locale, celle-ci ayant déjà largement été secouée par les Bonnets Rouges. Ces derniers ont, en effet, largement mis en oeuvre la politique du « coup médiatique » (portiques incendiés, manifestations monstres ponctuées d’émeutes) et le résultat est là : 5 semaines « dures » de Bonnets rouges ont fait plus avancer les revendications bretonnes que 50 ans d’UDB. Le système ne peut changer de l’intérieur, il faut donc l’attaquer frontalement.

Pour donner une nouvelle impulsion à la dynamique impulsée par les Bonnets Rouges, il faut donc sanctionner le pouvoir UMPS dans les urnes. Le sanctionner durement !

Bien entendu, depuis quelques scrutins des listes « alternatives », « citoyennes » s’invitent dans les campagnes électorales. Celles-ci ne peuvent entraîner un séisme politique. Isolées, hétéroclites, instables, elles sont souvent des « coups » d’une élection et sont rapidement absorbées notamment par le Parti Socialiste. L’exemple de Vannes avec la liste VPC aux municipales de 2008 en est l’exemple parfait. Radicale à ses débuts, elle est aujourd’hui sagement intégrée à la liste socialiste.

L’intégration de militants bretons sur ces listes est aussi un échec. Généralement, ces dernières sont cataloguées comme « divers » et n’envoient aucun message particulier à la classe dirigeante parisienne. Vue de Nantes ou Lorient, une liste « alternative » est déjà difficile à cerner tant elle regroupe des sensibilités aux contours bien flous, vue de Paris, elle n’est qu’une liste « divers gauche » ou « divers droite ». Pas de quoi s’affoler donc…

Provoquer un séisme politique qui enverra un message clair à Paris et aux élites locales, c’est possible. Faire avancer les revendications bretonnes, c’est possible. Appuyer la dynamique « Bonnets Rouges », c’est possible. En votant nationaliste à Vannes, Quimper, Rennes et Carhaix !

Henri Loyë

[Courrier des lecteurs]

A propos de l'auteur

L'indépendance de la Bretagne : dites Yes Breizh !

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 – Régie publicitaire 7seizh : 02 90 74 81 28 regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2014 © 7seizh.info.