Bonnets Rouges : sur le Pont de Jugon, un bal y est donné

résumé de la soirée :

23h20 : Message des Bonnets Rouges à Jugon-les-Lacs : « Les pizzas étaient bonnes et nous les avons mangées tièdes. La situation est bloquée et faute d’évolution positive envisageable, nous lèverons le camp à minuit. Mais bien sur, après avoir passé une soirée aussi festive, nous pouvons vous assurer que… nous reviendrons ! A bientôt camarades gendarmes ! »

Depuis 22h30 les gendarmes mobiles jusqu’alors en faction face aux manifestants, sont remontés dans leurs véhicules.
Une ambiance « bizarre » s’est installée selon les personnes présentes.
Tout le monde est dans l’attente.

21h15 : Selon une information de la DCRI de Vannes, le GIPN serait en route pour le portique de Jugon-les-Lacs. Objectif : déloger les manifestants. Info ou intox des forces de l’ordre ? La nuit sera longue à Jugon !

20h30 : le renfort arrive ! Un paysan du secteur vient d’arriver avec son tracteur dans le champ voisin. Les manifestants ont sorti l’apéritif et viennent de commander des pizzas pour le pique-nique qui va suivre.

IMG_3146

20h00 : La nuit est tombée et sous l’éclairage de l’hélicoptère, une partie des manifestants a été autorisée à s’approcher du portique, très encadrée par les forces de l’ordre. Ils sont actuellement dans le champ au plus près de l’édifice.

Jugon les lacs18 heures, une vingtaine de Bonnets Rouges s’est installée sur le pont de Jugon-les-lacs. Face au portique Ecotaxe déjà plusieurs fois visé par des manifestations, ils sont actuellement sous haute surveillance des gendarmes mobiles.

Actuellement 14 véhicules de gendarmerie dont 6 sous le portique ont été dépêchés sur place et un hélicoptère surveille les déplacements. Les gendarmes mobiles entourent actuellement la vingtaine de contestataires. A notre correspondant, un manifestant a déclaré « Nous attendons du renfort de toute la Bretagne ».

 

23 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.