Manuel Valls, les 3 conneries que tu peux éviter en Bretagne

28

TRIBUNE LIBRE

Salut Manuel, alors Matignon ? Il paraît qu’on y bouffe bien, c’est pas comme à l’Elysée. Bref, bon voila les trois conneries bien navrantes que tu peux éviter de faire en Bretagne :

– Remonter des portiques écotaxe. Enfant de la bourgoisie catalane, Manuel, je ne sais pas si tu connais la psychologie profonde du paysan et de l’artisan breton. Du genre têtus et pas trop disposés à se faire prendre pour des cons. Donc, Manuel Valls tu peux jouer du menton en avant et rouler des yeux, ça ne changera pas pour autant la situation : au regard de l’état d’esprit actuel en Bretagne, il est plus sûr d’installer un portique écotaxe à la sortie de Bastia qu’à la sortie de Brest. Et ne te fatigue pas à rebaptiser ça “portails éco-citoyens de transparence et de solidarité environnementale” ou “arches pour l’écologie  et l’avenir dans la responsabilité”, ils vont comprendre tout de suite que tu te fous d’eux.

En fait, Manuel, si l’Etat arrive à conserver les derniers portiques encore debout, ce sera déjà pas mal. Dans un siècle ou deux, on en fera des monuments historiques et puis ça amusera les gosses.

– Relancer l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et son corollaire : virer les zadistes de leurs huttes en paille et en bouse séchée. Là Manuel, tu peux envoyer les CRS, les gendarmes, la légion si tu veux, ils n’arriveront jamais a tenir un terrain aussi vaste. Et puis expulser les zadistes, bon courage amigo ! Tu les vires ? Ils reviennent déguisés en grenouille aussi sec. Tu les assièges ? Ils bouffent des glands et du clébard s’il le faut, mais il resteront là. Donc, ne t’emmerdes pas avec ça malheureux ! Et puis franchement c’est l’idée d’Ayrault cet aéroport. Qu’est-ce que tu en as à foutre, toi ? Maintenant qu’il est parti en vacances en Combi, tu colles le dossier dans un placard et hop, terminé la lambada dans les champs….

– Ne pas réunifier la Bretagne. Refonte administrative, fusion des régions, des départements, patati patata, ça a été annoncé par Ayrault, te voilà avec le paquet sur les bras mon pauvre vieux. Donc en Bretagne, c’est simple : réunification de la Bretagne administrative avec la Loire-Atlantique. En plus tu vas emmerder Ayrault ! Et fusion des conseils régionaux et départementaux pour créer l’assemblée unique bretonne. Ecoute Urvoas ! Tu fais ça, on te paye tous la bolée en Bretagne !

Par contre, surtout ne vas pas t’embringuer dans un Grand-Ouest ou une “Bretagne élargie” genre Bretagne+Mayenne. Oh la la ! Encore une idée de La Branchu ça. Mais elle ne sait plus quoi inventer la pauvre enfant du bon dieu ! Demain, elle nous fusionnera bien avec la Champagne-Ardennes ou le Paraguay, va t’en voir.

Voila Manuel, deux-trois conseils comme ça. Toi qui apparemment veux mettre l’accent sur le “pragmatisme”, pense bien à ce qui est écrit ici et sort ta calculette. Les 5 départements bretons c’est 4,5 millions de personnes… Ca compte, ça, pour 2017…

mael.pellan@gmail.com

28 Commentaires

  1. Le diviser pour régner semble avoir encore de beaux jours ! et pourtant nous détenons le pouvoir! en effet, le droit de vote est là pour que tout un chacun”e” exprime son acceptation ou son refus de telle ou telle proposition? voilà tout est dit! par conséquent éduquons tous nos enfants afin qu’ils deviennent responsables. (sacré challenge s’il en fut) mais c’est à cette condition que nous pourrons vraiment parler de démocratie! et je m’en voudrais de ne pas citer ici: Et par le pouvoir d’un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer
    Liberté.
    Paul Eluard nous pouvons ajouter sans vergogne ce grand mot “démocratie”

  2. LA MAUVAISE IDEE CES QU IL FONT + 300 VEHICULES RADAR POUR LA BRETAGNE POUR REMPLACER LES PORTIQUES // LA ON SRERAIT DANS LA MERDE POUR QU IL SE RENFLOUE SUR NOTRE DOS……..

  3. pour la réunification c’est pas une bolée que j’te paie c’est au moins une boutanche de chouchen bien sur si tu as les c…….. de le faire sinon c’est à coups de fourches qu’on va t’accueillir “BEVET BREIZH”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here