Des comités de Bonnets Rouges se créent : mode d’emploi

Le mouvement des Bonnets Rouges existe depuis déjà plus de 6 mois et même s’il semble plus discret depuis quelques semaines, il continue de grossir. Chaque jour, des personnes prennent contact avec le Collectif pour connaître le fonctionnement et la marche à suivre afin de créer un comité.

plougastelA Plougastel la semaine dernière, un nouveau comité s’est réuni en assemblée constitutive. Au sein du groupe d’une dizaine de membres, le référent a été coopté par le Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne. Philippe Parisse s’exprime « A Plougastel aussi les temps sont durs. De plus en plus de personnes nous contactent parce qu’ils sont dans l’impasse du chômage. Nous avons donc décidé de rejoindre la dynamique des Bonnets Rouges pour l’emploi en Bretagne. »

7seizh : Pour nos lecteurs tentés de créer un comité de proximité, pouvez-vous nous donner la marche à suivre ?

Philippe Parisse : « Déjà, pour commencer, il faut déjà être plusieurs. On ne monte pas un comité juste parce qu’on est en colère mais bien pour dynamiser les énergies à plusieurs. Un comité est généralement composé de trois personnes référentes : un référent, un secrétaire et un chargé de communication sur les réseaux sociaux. Cette trois personnes sont le lien entre le Collectif et la base Bonnets Rouges.
Pour obtenir le soutien du Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne, nous avons contacté André Lavanant et Bernez Boulc’h, membres du collectif initial, qui ont en charge la gestion des comités. Nous leur avons expliqué notre projet. Après vérification du respect de la charte Bonnets Rouges écrite en novembre dernier, notre comité a été validé et fait désormais partie des comités officiels Bonnets Rouges. »

7seizh : Quelles sont les tâches et missions des comités locaux Bonnets Rouges ?

« Nous avons en charge d’accueillir les personnes qui se reconnaissent dans le mouvement. Puis, au moyen de réunions régulières, nous mettons en commun nos idées, nos revendications, nos suggestions. Nous sommes une véritable démocratie directe. Ensuite, nous faisons ensemble des propositions lors des réunions du Collectif. Ainsi, nous participons à relancer et libérer les énergies en Bretagne.
Par ailleurs, nous pouvons aussi organiser des manifestations locales publiques. Par exemple, nous avons le projet d’inviter Thierry Merret et Christian Troadec pour une réunion publique courant mai. Ils pourront ainsi nous présenter les avancées et retours des différentes demandes auprès du gouvernement. »

7seizh : Le Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne revendique aujourd’hui 63 comités locaux. Sur Brest et alentours, y-aura-t-il d’autres ? 

« Pour l’instant, il n’y a que celui de Brest et celui de Plougastel. Mais nous envisageons dans les semaines à venir d’y implanter un comité par commune sur tout Brest Métropole Océane. C’est un objectif réaliste tant les difficultés économiques sont réelles et l’emploi mis en danger dans le pays Brestois.

Une dernière chose ! Tous les comités du nord Finistère lancent un grand appel à la manifestation pour la défense de l’emploi, le 1er mai prochain Place de la Liberté à Brest. Venez nombreux ! »

Quelques précisions pour les personnes tentées par l’aventure :

Vos projets de comités sont à adresser par email à bonnetsrouges.officiel@gmail.com. Une fois validé, votre comité apparaît sur la page du site officiel des Bonnets Rouges : http://bonnetsrougesbzh.eu/comites-locaux/

Pour suivre l’info des Bonnets Rouges sur les réseaux sociaux, deux adresses officielles :

sur Twitter : https://twitter.com/BonnetRougeBZH – @BonnetRougeBZH
sur Facebook : https://www.facebook.com/BonnetsRougesOfficiel

Et toujours le site officiel : http://bonnetsrougesbzh.eu/

 

 

 

 

28 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.