Samedi 12 Avril à 21h – Harpe avec Murielle Schreder

4

2014-04-12 v2

A l’Ombre du Grand Ouest, ce sont ces airs chantés par des êtres poussiéreux et solitaires, errant à la surface des déserts lointains…ces soirées feux de camps aux spaghettis de nos rêves éveillées.

Ces airs de rédemption quand on a sa harpe planquée dans sa sacoche de mobylette et qu’on peut chanter Johnny Cash, à réveiller les morts.

 

http://www.murielleschreder.com

Au Café concert du Champ Commun

1, rue du clos bily- 56800 Augan

www.lechampcommun.fr / 02.97.93.48.51

Article précédentValls : 10 milliards de moins pour les collectivités locales + deux fois moins de régions
Article suivantRéunification – François de Rugy “Oui, je serai présent à la manifestation du 19 avril”
Ce "champ commun" est fondé sur : - L'esprit coopératif et l'envie de travailler au pays, pour et avec celles et ceux qui y habitent ou viennent s'y poser pour quelques temps, - L'envie de trouver des alternatives à une économie du profit, à la grande distribution et autres grandes surfaces sur-exploitées, - Le rejet de ce modèle qui favorise la rémunération du capital au détriment de la dignité des travailleuse-eurs et de leur famille, qui s'approprie nos services au nom de leur rentabilité - La recherche de la qualité, d'un bien ou d'un service, qui se soustrait au packaging publicitaire pour faire confiance à celles et ceux qui produisent, fabriquent, créent à côté de nous et proche de nous. Nous proposons de réfléchir et de faire ensemble la démonstration d'autres manières d'assurer nos besoins et nos envies, localement, progressivement, en partant d'où nous sommes arrivés, dans la convivialité, la responsabilité et la confiance. Derrière tous ces grands mots, le projet que nous proposons aujourd'hui est simple: - une alimentation générale - le service postal - un bar-café-concert - une micro-brasserie

4 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.