Bonnets Rouges interpellés : pour Corinne Nicole « La solidarité n’est pas un délit »

La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : « Que va-t-il arriver ? » au lieu de se demander : « Que puis-je faire ? » a écrit Corinne Nicole sur son mur Facebook ce matin.

 

DSC_0157-002Corinne Nicole, représentante syndicale chez Tilly-Sabco, s’est exprimée ce matin au sujet des 11 interpellations du 18 avril.

« Même si le collectif n’a jamais officiellement appelé à la dégradation de portiques,  tout le monde a applaudi quand ils sont tombés et moi la première. J’étais heureuse de voir les portiques tomber, il faut être honnête.

Aujourd’hui, j’ai une pensée pour les familles, les amis, les enfants, qui sont dans une détresse effrayante. J’ai une pensée pour les détenus qui sont dans situation nouvelle et totalement inconnue pour eux, car ils ne sont pas délinquants notoires habitués au milieu carcéral. Ces personnes incarcérées ne sont pas des personnes qui devaient vivre ça un jour. Je trouve ça effrayant et je suis totalement solidaire. 

Aujourd’hui, on assiste a une répression incroyable. Alors qu’à Marseille, ça s’entre-tue, que des français partent faire la guerre en Syrie, et qu’on voit toute sorte de choses bien plus graves, on n’entend jamais que ces personnes sont condamnées à quoi que ce soit.
On met des Bretons en prison parce qu’ils expriment leur désespoir. Je suis solidaire avec cette cruelle détresse.

Il y a une répression anti-bretonne, et ça je ne le supporte plus.

La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : Que va-t-il arriver ? au lieu de se demander Que puis-je faire ? »

Et Corinne Nicole conclue « J’étais hier soir devant la cité judiciaire par solidarité. Je ne serais pas présente demain au tribunal car déjà engagée ailleurs. Je ne connais pas forcément personnellement les gens qui sont incarcérés mais je sais ce qu’on leur reproche et je suis solidaire. La solidarité n’est pas un délit. »

Corinne Nicole rappelle qu’à Morlaix, 11 revendications ont été annoncées. Elle soutient pleinement ses 11 revendications, et elle n’en place pas une avant les autres même si elle connaît mieux le dossier de l’emploi. La suppression de l’Ecotaxe a motivé les attaques contre les portiques. Cette mobilisation contre l’Ecotaxe est une des 11 revendications des Bonnets Rouges.

54 COMMENTS

  1. ECOTAXE ou le paradigme de votre agent gaspillé et dépensé par l’oligarchie Parisienne et d’abord pour Paris ! A minima il nous faut plus de démocratie à travers du fédéralisme et alors nous ferons nos.choix fiscaux ! Mais que font les autres régions toujours satisfaites des miettes que Paris daigne leurs accorder ?

  2. Tous cela très bien, mais il ne faut pas oublier une chose, le fameux rassemblement de Quimper, Carhaix, Morlaix ont été un succès, et maintenant les gars qui sont sous les verrous, ils vas falloir y penser, Mr Troadec ,Merret à eux aussi de nous aider sur ce point urgent, les gros discours oui grâce à la base qui se retrouvent en taule

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.