Les femmes kurdes de l’YPG résistent contre les islamistes en Syrie

Les femmes kurdes de l’YPJ (proche du PKK- Nd7) ont tué  au moins 35 membres de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL),  lors des affrontements qui ont eu lieu dans la nuit du 3 au 4 avril dans la région de Kobani, au Kurdistan syrien.

Les unités de défense des femmes (YPJ), armée autonome des femmes au sein des Unités de défense du peuple (YPG), ont riposté quand les « djihadistes » de l’EIIL ont attaqué les villages de Bayada et Zormakhar, dans la région kurde de Kobani.

Au moins 35 membres « des gangs » ont été tués, dont parmi eux deux saoudiens et un tunisien, selon l’YPJ qui affirme détenir les corps des plusieurs d’entre eux.

Les combattantes kurdes ont également saisi un kalachnikov, un pistolet, 37 chargeurs, et douze ceintures cartouchières.

UN EMIR DE L’EIIL TUE

En outre,  un émir de l’EIIL et cinq autres « djihadistes » ont été tués le 4 avril à Shiukh, dans la région de Kobani, dans affrontements avec les combattants de l’YPG.  Il s’agit de l’émir Abu Dojan, ainsi que Fadil ben Abu Antar, Cheikh Abdul Rahman Yemni, Abu Bakr al Masri et Abu Khalid al Jazairi. Plusieurs attentats avaient été menées par ces « djihadistes » dans cette zone contre des civils et l’Armée syrienne libre.

LES ATTAQUES SONT BRISEES

Depuis début Mars, la région kurde de Kobani est victime des attaques de l’EIIL, sous le silence international. Mais cette nouvelle vague d’attaques par trois axes pour envahir des régions kurdes ont été brisées face aux combattants de l’YPG, selon des sources locales. Des centaines de membres de l’EIIL, soutenu notamment par la Turquie et des Monarchies du Golfe, ont été tués au cours de ces dernières semaines, ce qui a baissé l’intensité des combats depuis une semaine.

Article tiré du site d’information kurde actukurde.fr avec qui 7Seizh a un accord de partenariat.

Article d’origine : http://actukurde.fr/actualites/640/les-femmes-kurdes-tuent-35-djihadistes-de-l-eiil.html

11 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.