« Nous te ferons Europe » une liste avec des Bonnets Rouges

IMG_3236Le Mouvement Bretagne et Progrès de Christian Troadec a présenté sa liste aux élections européennes à midi devant la Mairie de Carhaix.

Des Bonnets Rouges pour faire l’Europe

Liste d’union pour la Bretagne, avec « Nous te ferons Europe » Christian Troadec a rassemblé des Bonnets Rouges emblématiques comme Corinne Nicole, figure du mouvement pour l’emploi, mais aussi la toute jeune Amélie Barrely, militante bonnet rouge à Nantes et Valérie Bescond, bonnet rouge pour la pêche.

car 1Corinne Nicole, salariée de l’agroalimentaire et conseillère municipale à Scrignac, porte depuis de long mois le combat pour l’emploi engagé chez Tilly-Sabco. Très appréciée par les salariés et ouvriers Bonnets Rouges, elle est l’atout majeur de cette liste. Elle était à Nantes aux côtés des salariés de la Seita lors de la manifestation pour la réunification de la Bretagne le 19 avril dernier.

Amélie Barrely, 28 ans, assistante de direction à Nantes, a su au fil des jours s’imposer comme une jeune femme revendiquant le droit de vivre, décider et travailler en Bretagne réunifiée. Combative, elle a du l’être depuis sa nomination comme coordinatrice des Bonnets Rouges en Loire-Atlantique, car elle était totalement inconnue dans le milieu breton avant le rassemblement de Carhaix. ET chacun le sait, le milieu breton n’est pas tendre avec les inconnus. Son énergie, son dynamisme et son écoute des revendications sociales locales lui ont valu une reconnaissance de ses pairs et c’est très logiquement que Christian Troadec lui a proposé d’intégrer cette liste aux européennes.

Valérie Bescond, elle aussi porte le bonnet rouge depuis le début de la fronde bretonne. Employée de la pêche artisanale à Plouescat, elle a défendu le combat des pêcheurs et continue d’être sur la brèche sur ce dossier. Elle est devenue incontournable sur le créneau. A Nantes, elle a soutenu et manifesté aux côtés des salariés de la Seita avec Corinne Nicole et Amélie Barrely

Une liste d’union entre les partis bretons

car 2Yves Pelle, Claudine Perron, Jacky Flippot du Parti Breton et Caroline Ollivro de Breizh Europa. Tous ont porté le bonnet rouge lors des manifestations à l’automne dernier et ont accepté de se ranger sous une bannière unique pour la Bretagne.

Des élus bretons

Christian Derrien, Maire de Langonnet, conseiller général du Morbihan et Bonnet Rouge.
Bernard Hamon maire de Ploumagouar, président de Guingamp communauté et Bonnet Rouge .
Jean-Yves Callac, conseiller municipal de Lannion.
Jacques Madec, adjoint au maire à Locmariaquer.

Et des représentants de la société civile

Marie Donnard, commerçante-artisan à Chateauneuf du Faou.
Maeva Coic, salariée du secteur agricole à Quimper.
Anne-Edith Poilvet, journaliste de Lamballe et Bonnet Rouge.
Jacques-Yves Le Touze, commerçant de Lorient et Bonnet Rouge.
Hervé le Guen, capitaine de la marine marchande de Lorient, Bonnet Rouge.
Marie Sergent, infirmière de Brest.

26 COMMENTS

  1. On a bien vu ces derniers mois lesquel(le)s ont défendu la Bretagne avec leurs tripes pendant que d’autres restaient confortablement installé(e)s dans leurs bureaux : le choix n’en sera que plus facile !

  2. Apparemment ce serait le contraire, c’est l’UDB qui a choisi unilatéralement de lancer sa liste alors que des négociations étaient en cours avec Troadec et le PB. Mais je déplore aussi le fait qu’il y a 4 listes bretonnes 0o

  3. Ayant suivi un peu, je constate que le Sieur Troadec a été contacté par la liste de Kristian GUYONVARC’H (l’UDB quoi !) et qu’il n’y a pas eu accord. ça se peut mais quand j’apprends que ce Sieur préfère SA liste où il s’autoproclame le CHEF … C’est là que je dis qu’il refuse l’unité.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.