Olivier Le Bras quitte le Collectif des Bonnets Rouges

Les Bonnets Rouges à CarhaixDeux semaines après son retour comme porte-parole du Collectif des Bonnets Rouges, en remplacement de Corinne Nicole pendant la campagne électorale des européennes, Olivier Le Bras figure des ex-Gad à Lampaul-Guimiliau et candidat sur une liste PS aux municipales de Saint-Thégonnec, a annoncé sa décision de quitter le mouvement. Le syndicaliste FO regrette que les « intérêts plus personnels que collectifs » aient pris le dessus et affirme ne plus se reconnaître dans un mouvement qui avait été créé pour la sauvegarde de l’emploi. Pour lui, l’emploi passerait désormais derrière la Bretagne. Hier soir, il aurait donc annoncé son départ à Thierry Merret qui l’avait appelé pour remplacer Corinne Nicole.

 

hitwestUne information qu’il a confirmé sur HitWest ce matin.

OLIVIER LE BRAS ET LES BONNETS ROUGES, C’EST FINI

13/05/2014
Fer de lance et figure emblématique de la lutte des ex-Gad à Lampaul-Guimiliau, Olivier le Bras a décidé de quitter le mouvement des bonnets rouges. Alors qu’il venait d’endosser le rôle de porte-parole du mouvement, le syndicaliste FO a annoncé sa décision au co-fondateur des bonnets rouges, Thierry Merret, lundi soir. Olivier le Bras explique ne plus se reconnaître dans ce mouvement, « tenu par des personnes qui ont des intérêts plus personnels que collectifs ».

17 COMMENTS

  1. Onze bonnets rouges jugés ce jeudi 15 mai, 9h à la cité judiciaire. Si tu penses Marc que c’est fini, c’est bien dommage! Ces prisonniers politiques bretons ont besoin de soutien notamment celui des routiers.

  2. J’avais pressenti que le rassemblement de Carhaix le 30 novembre était une belle messe ,mais une messe d’enterrement ,j’ose espérer que les évènements à venir me donneront tort
    Ce jour là notre place était à Rennes pour faire pression sur le conseil régional ,pour qu’il prenne des décisions quand à l’avenir de la Bretagne ,quitte à dépasser ses compétences et se déclarer assemblée constitutive de Bretagne.,Dans une seconde phase il ne restait plus qu’aux bas bretons qu’à prendre la route de Nantes ….

  3. C’était évident l’exposition médiatique modifie les personnalités. Des questions se posent sur la pérennité du collectif si les egaux ne sont pas mis de côté. L’etat joue la dessus il ne faut pas tombé dans le piège.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.