Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Camaret-sur-Mer : rififi au point presse de la CGT

Camaret-sur-Mer : rififi au point presse de la CGT

Landerneau, le 16 mai, la CGT des Marins du Grand Ouest communique :

 cgt

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest qui organisait hier 15 mai 2014 à Camaret su Mer un point presse souhaite faire part de son « acrimonie » suite aux incidents survenus lors de ce point presse. 

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest premier Syndicat Maritime du littoral Français s’est rendu hier 15 mai 2014 à Camaret sur Mer afin d’expliquer pourquoi il défendait l’activité industrielle sur le port de Camaret sur Mer, ainsi que tous les emplois qui y sont directement ou indirectement liés.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest était représenté par Christian Le SIGNE membre de la Fédération Nationale des Syndicats Maritimes ainsi que part Jean-Paul HELLEQUIN Secrétaire Adjoint du Syndicat des Marins du Grand Ouest.

La CGT des Marins du Grand Ouest ne peut pas accepter que ce point presse auquel seule la presse était conviée prenne une telle tournure et déplore les agissements de certains excités.

Cette activité sur le port de Camaret sur Mer est aux normes défendues par notre Syndicat.

1. Pas de salariés détachés exploités par des sociétés de Manning installées en Pologne, Albanie ou ailleurs….

2. Les salariés qui travaillent et qui travailleront sur ce chantier sont et seront couverts par une convention collective.

3. Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest estime qu’un emploi créé est important notamment dans un secteur abandonné par notre pays depuis bien longtemps.

4. Le rôle de notre Syndicat est de défendre dans tous les ports de France et donc à Camaret sur Mer les activités liées à la mer car elles sont créatrices d’emploi et nous veillons dans le respect des salariés.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest espère que la nouvelle municipalité saura expliquer que cette activité est utile pour le développement du port. Seul un vrai dialogue peut mettre fin à de telles tensions entretenues par une minorité. Les incidents d’hier sont intolérables et incompréhensibles.

L’activité une fois maintenue pourrait se diversifier et créer plusieurs dizaines d’emplois, des familles pourront ainsi vivre et travailler au pays.

Jean-Paul HELLEQUIN

 

5 COMMENTS

  1. Marins du Grand Ouest ? Le nom debaptême a été donnée pat Ayrault ?
    Le communiqué ne permet pas de savoir qui sont les perturbateurs, c’est pas clair !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR