Home Communiqués de presse Le Parti breton a reçu le soutien de l’UFCE pour les élections...

Le Parti breton a reçu le soutien de l’UFCE pour les élections européennes

logo parti bretonfrench

 

Coopération des minorités en Europe

Nous travaillons ensemble pour une Europe avec une diversité culturelle et linguistique et des droits des minorités forts.

 

Dans les 47 Etats d’Europe il y a plus de 400 minorités autochtones avec plus de 100 million de personnes.

 

Un citoyen Européen sur 7 fait partie d’une minorité autochtone.

Dans l’Union Européenne, il y a plus de 60 langues régionales ou minoritaires, à coté des 24 langues officielles. Ces langues sont parlées par environ 40 million de personnes.

 

Romania, RMDSZ: Gyula Winkler, Csaba Sógor und Loránt Vincze

Slovakia, MKP: Pál Csáky

Italy, SVP: Herbert Dorfmann

Belgium, ProDG: Lydia Klinkenberg

Greece, DEB: Ali Mustafa Çavuş

France, Parti Breton: Yves Pelle

 

Nous sommes membres de l’UFCE et nous allons travailler ensemble pour renforcer la solidarité parmis les minorités et régions d‘Europe.

 

Nous soutenons l’initiative SafePack – un Million de signatures pour la Diversité en Europe.

 

Soutenu par le Forum de dialogue Européen de l‘UFCE

13 COMMENTS

    • Non le PB n’a jamais été la sucursale de l’UMP. Lors des élections municipales de Rennes nous nous sommes alliés avec l’UDI. Nous sommes un mouvement autonomiste qui veut à terme l’indépendance de la Bretagne. Mais cette indépendance que nous voulons tous ne se fera pas sans une stratégie politique. Le Parti Breton ne fera pas d’accord nationaux comme UDB, il faut donc une stratégie différenciée avec des hommes qui sont d’accord avec la réunification, la promotion de la langue. . et c’était le cas de B Chavanat. Pour toutes les autres élections ont se présente seul ou avec une alliance bretonne comme avec Troadec.

  1. ça fait plaisir d’être soutenu par l’UFCE (FUEN). Mais lorsqu’on sait que l’UFCE est avant tout, financée par le Ministère de l’intérieur allemand, la commission européenne, les territoires germanophones d’Italie, du Danemark et de Belgique, et quelques autres lander allemand, ça devrait aussi réfléchir sur ce qui est visé par ce coup de main « européen ».

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR