Landivisiau : les légumiers de la FDSEA sonnent l’alarme

DSC_0635-001Landivisiau, le 27 mai, ce matin, plusieurs producteurs de légumes et responsables syndicaux de la FDSEA ont organisé un point presse à l’ entrée du magasin Super U afin d’ informer et de sensibiliser  les consommateurs sur les difficultés que traversent actuellement leur filière :

 » Les producteurs sont en colère contre les produits importés à vil prix. le différentiel est de l’ ordre de 50 % ce qui fait que nos tomates sont les plus chères d’ Europe.

Alors que la saison bat son plein, les producteurs de tomates et plus largement l’ensemble des producteurs de légumes bretons sont au plus mal. Face à des produits importés à des prix défiant toute concurrence, ils n’arrivent plus à vendre leur produit ou à des prix très bas. Cette situation compromet gravement la pérennité de nombreuses exploitations en Bretagne ».

 » Pour conserver l’emploi en Bretagne, il faut conserver la production « 

Selon leurs déclarations, la dégradation financière des producteurs de la zone légumière est alarmante, ils demandent ainsi aux consommateurs d’ acheter des produits locaux en pleine saison.

Ils dénoncent également des règles sociales européennes trop disproportionnées  ainsi que les choix politique en matière énergétique essentiellement orientée vers le gaz alors que d’ autres pays ont choisi la méthanisation moins coûteuse.

5 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.