Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Pour l’UDB, pas de réforme territoriale sans démocratie

Pour l’UDB, pas de réforme territoriale sans démocratie

Suite aux résultats des élections européennes qui ont été marqués par la montée du Front National et le désaveu de la droite et de la gauche de gouvernement,Manuel Valls a annoncé sa volonté d’accélérer les réformes et notamment la réforme territoriale. Réformer nous apparait également une nécessité et doit permettre de poser les bases d’une organisation territoriale qui recrée du lien entre le peuple et ses institutions.

La majorité des Bretons des cinq départements se prononce pour une région Bretagne réunifiée et 61% des habitants de la région Bretagne administrative sont opposés à une fusion avec une autre région.


Pourtant, une tribune des maires des villes de Nantes, Rennes, Brest et Saint-Nazaire en faveur d’une fusion des régions Bretagne et Pays de la Loire est parue ce lundi 26 mai dans la presse régionale. Nous nous étonnons qu’aucun d’entre eux n’ait défendu cette position à l’occasion des récentes élections municipales.


Comment comprendre qu’un projet allant à l’opposé de toute volonté populaire puisse être promu au lendemain d’une élection où l’abstention a été forte et où la défiance envers les élus en place s’est clairement exprimée ? 
Proposer un projet déconnecté des aspirations populaires c’est de toute évidence mettre la réforme territoriale sur de mauvais rails. Comment imaginer une région à dimension humaine qui s’étendrait depuis Ouessant jusqu’aux portes de Paris ? Autant acter le déménagement d’une grande partie des forces vives de la Bretagne vers la région parisienne.


Nous, élus UDB de Nantes, Rennes et Brest affirmons que pour lutter contre l’abstention et créer les conditions d’une réelle appropriation des institutions par les citoyennes et les citoyens, le découpage des nouvelles collectivités doit correspondre aux aspirations populaires.


Pour nous, seule une Bretagne réunifiée dotée de compétences et de moyens renforcés sera à même de redonner à la population bretonne confiance dans la démocratie.

 

Pierre-Emmanuel Marais, conseiller municipal et communautaire UDB de Nantes

Sonia Meziane, conseillère municipale UDB de Nantes

Anne-Marie Kervern, conseillère municipale UDB de Brest

Christian Guyonvarc’h, vice-président de Brest Métropole Océane
Ana Sohier, conseillère municipale et communautaire UDB de Rennes

14 COMMENTS

  1. Je ne suis pas certain de bien comprendre .

    « La majorité des Bretons des cinq départements se prononce pour une région Bretagne réunifiée » …. il y aurait eu un référendum sur le sujet qui m’aurait échappé ?

    ou bien est ce un de ces sondages bidons …. et bien peu compatible avec la démocratie réclamée avec force et raison par l’UDB.

    L’UDB souhaite t elle oui ou non un reférendum sur la question ?

  2. ASSEZ de vos beaux discours !
    Les résultats des dernières élections devraient vous inciter à vous remettre en cause : c’est SUR LE TERRAIN que les choses se passent, pas dans les bureaux dorées de la REGION d’où il faut sortir de temps en temps.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR