Après les européennes, cap sur la réunification !

Communiqué de presse de Breizh Europa

Le mouvement Breizh Europa est fier d’avoir participé lors des élections européennes à la liste  menée par Christian Troadec « Nous te ferons Europe », en compagnie du Parti Breton et du Mouvement Bretagne et Progrès. D’abord à cause du score prometteur (3,05%) réalisé dans une circonscription Grand-Ouest dont le découpage est peu propice, c’est un euphémisme, aux idées bretonnes.

Mais avec un 7,2 % sur B4, NTFE a montré aux Bretonnes et aux Bretons que l’union des mouvements politiques (sans oublier évidemment l’apport sur cette liste des membres de la société civile) paye. Breizh Europa souhaite bien sûr reconduire cette démarche collective pour les prochaines échéances électorales. Mais, en parallèle, le Mouvement appelle à la mobilisation contre les coups durs qui se préparent contre la Bretagne, qu’ils soient économiques ou politiques.

Il est ainsi urgent de lutter contre cette fusion avec les PDL souhaitée par des maires de villes bretonnes qui, lors des élections municipales de 2014, ont été élus alors que moins de 50% des électeurs s’exprimaient. Que représentent-ils ? Uniquement leurs intérêts et ceux de leurs partis désavoués, pas ceux d’une population de Bretagne historique qui fait part régulièrement, par le biais de pétitions, sondages ou manifestations, démonstration de son attachement à la Bretagne à cinq départements.

Passer outre ce désir profond d’une réunification bretonne, juste et cohérente, voulue par le peuple, serait calamiteux à la fois pour la Bretagne, une France dont l’image s’écorne, et les institutions en général.

 

Caroline Ollivro

Présidente de Breizh Europa

27 COMMENTS

  1. Trop excellent une leçon pour les français en Bretagne nous avons des idées peut être bien de chez nous mais qui marque la population,bravo et félicitations à tous

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.