Nantes – SEITA : les salariés invitent la direction à rester dans l’usine

Depuis lundi, les salariés de la SEITA bloquent le site de production de Carquefou. A 14 heures, les 250 salariés présents sur le site ont décidé d’aller rencontrer la direction dans ses bureaux pour obtenir des réponses à leurs revendications et faire cesser les pressions diverses sur les salariés.

seita 290514Plusieurs dizaines de salariés sont en arrêt maladie depuis l’annonce de la fermeture de l’usine le 15 avril dernier. La direction exige des cadences de production identiques à celles d’avant l’annonce et les salariés déjà inquiets de leur sort, vivent mal ces contraintes. Sans réponse de leur direction, les salariés ont vivement inviter celle-ci à rester sur place jusqu’à un accord sur leurs revendications qui « ramèneraient la paix sociale ». 

Trois membres de la direction sont encore sur place, toujours dans leur plage horaire de travail, et libres de leurs mouvements ont pu constater les gendarmes appelés sur place par un autre membre de la direction. Cette invitation est «une réaction à l’escalade de pression» que les salariés déclarent subir. Les salariés ont trois revendications : « l’effacement des sanctions (jours non travaillés non payés pour l’instant), la levée de la «pression de l’encadrement» et la fin des contrôles d’huissiers ».

 

10 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.