Face à un pouvoir central coupé des réalités, manifestons mardi 3 juin !

 

Devant l’énorme confusion qui entoure les projets de redécoupage des régions et plus particulièrement face au sort réservé à la Bretagne, Breizh Europa appelle à manifester devant les préfectures de B5 mardi 3 juin à 17 heures. Il nous semble en effet que l’opacité et la précipitation qui guident les gouvernants dans la réorganisation de l’Hexagone doivent amener

 les Bretons à confirmer leur vigilance et leur inquiétude quant au sort réservé à la Bretagne.

On ne peut imaginer en effet, après les preuves données pendant des années par les habitants du 44 quant à leur volonté de rejoindre  la Bretagne, qu’une décision soit prise sans tenir compte de la volonté populaire. Et ce, plus particulièrement au moment où les citoyens s’éloignent à ce point des urnes.

Caroline Ollivro, présidente de Breizh Europa

 

 

53 COMMENTS

  1. Je suis sensible à ta réflexion mais elle ne se produira pas car trop compliquée. Nous devons nous cantonner sur l’histoire et nous tenir à cela. Je sais que l’affaire nous a filé entre les doigts par des pressions , des ministres originaires de Bretagne ne peuvent supporter l’idée d’une Bretagne unifiée et pleine de vitalité et d’avenir. Ils préfèrent nous laisser crever au pays alors que nous avons la volonté de forger un bel avenir à notre pays breton. Avec leur décision négative , le pays va décliner car les bretons ne se battront pas pour uniquement enrichir Paris.

  2. Petite réflexion: une Bretagne B4 cela pourrait nous isolée irrémédiablement et faire que nous ne pèserions plus ! Il faut aussi tenir compte du futur pouvoir des présidents des super-régions, il sera beaucoup plus grand, ils seront donc encore plus capable d’empêcher une rétrocession du 44, puisque qu’avec beaucoup moins de pouvoirs les présidents des PDL y arrivaient déjà ! DANGER !!! Ce n’est pas facile, nous avons la chance d’être présent aujourd’hui alors que l’histoire s’écrit mais les points seront comptés plus tard, auront nous fait les bons choix pour les futurs générations de Bretons, espérons que nous n’aurons pas fait les moins bons ? Croyez-vous qu’un président d’une super-régions PDL/CENTRE ou PDL/POITOU laissera partir plus tard le 44 qui sera leur département le plus fort démographiquement et économiquement ? Il ne faut pas nous bercer de douces illusions ? Alors que par contre on pourrait plus sûrement atteindre notre objectif car nous population Bretonne nous pourrions forcer le président de la BRETAGNE/PDL a rétrocéder certains départements ! Ça c’est réellement possible ! Et il vaut mieux 1 tu l’as que deux tu l’auras ! Toujours ! Comme disait le Général: les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.