Le CREDIB appelle à participer à la cérémonie d’hommage aux victimes du paquebot Lancastria à Saint-Nazaire

Communiqué de presse

17 juin 2014, hommage à St-Nazaire au Titanic Breton oublié

 

Le Centre de Recherche & Diffusion de l’Identité Bretonne – CREDIB Sant-Nazer appelle à participer à la cérémonie d’hommage aux victimes du paquebot Lancastria à Sant-Nazer / Saint-Nazaire le mardi 17 juin à 11 h, en présence de nombreux Britanniques et de ressortissants du Commonwealth, dont des membres des familles des disparus, auprès du monument jouxtant celui de l’Opération Chariot, sur le front de mer.

 

La plus grande catastrophe maritime britannique eut lieu dans l’estuaire de la Loire le 17 juin 1940 quand le paquebot RMS Lancastria, venu en toute hâte de Grande-Bretagne, ayant embarqué un grand nombre de soldats britanniques et d’autres nationalités (1), ainsi que des civils, pour les rapatrier en Grande-Bretagne, fut bombardé par quatre Junkers allemands.

 

Ce désastre, qui coûta la vie à plus de 5.000 personnes, dont 1.728 retrouvées (2) et identifiées, est commémoré chaque année avec une présence remarquée et appréciée par les Britanniques de nombreux Bretons portant Gwenn ha Du et drapeaux interceltiques. La présence bretonne n’est pas toujours du goût des autorités et de certains politiciens locaux comme en 2011 avec la tentative policière d’empêcher sur ordre l’hommage breton. Cette tentative d’intimidation choqua beaucoup les Britanniques et Irlandais présents :

 

http://credibsantnazer.hautetfort.com/archive/2011/07/02/lancastria-the-bretons-do-not-forget.html

(1) Un grand nombre d’unités de soutien et de la logistique de l’armée britannique, des personnels de la RAF, des Belges, des Tchèques et les troupes polonaises ainsi que des civils britanniques attendaient à Saint-Nazaire des évacuations du 15 au 21 juin 1940.

(2) Les jours suivants, beaucoup furent retrouvés le long des côtes et reposent dans les cimetières des environs, comme à La Baule, Pornic ou encore Les Moutiers-en-Retz…, identifiés ou non

8 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.