Du bon usage des mots au Libre Arbitre

13

touche-pas-c3a0-mon-libre-arbitreSuite à des remarques et attaques ciblant une publication du 19 juin, la rédaction tient à rappeler quelques principes de base. 


Rappel à ceux auxquels la publication d’une TRIBUNE LIBRE de Mael Pellan dérangent 

Qu’est- ce qu’une TRIBUNE LIBRE ? 

Une tribune libre désigne, dans la presse écrite, un article d’opinion publié dans une rubrique ouverte au public. 
Ce mode de publication permet à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction d’exprimer publiquement ses idées. Dans la presse écrite, il s’agit d’un article d’opinion, de commentaire ou de réactions qui permet, dans la mesure du respect des autres et du bon sens, d’aborder des thèmes très divers.

Qu’est-ce que la LIBERTÉ D’EXPRESSION ?


La liberté d’opinion et d’expression est l’une des premières libertés politiques et plus généralement des libertés fondamentales.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liberté_d’expression

Un rappel sur le bon usage des mots :

“Ils sont forts, puissants et suaves. Les dénaturer les vulgarise, les vider de leur essence les soustrait de la pensée dont ils cherchent à se faire le meilleur ami.” MARTINE THÉVENOT, OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)

Et sur le racisme :

“Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l’existence de races humaines,considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d’autres”
http://fr.wikipedia.org/wiki/Racisme

 

Parce que les mots ont un sens, à la lecture de cette TRIBUNE LIBRE, aucune trace de racisme dans un texte sans aucun rapport avec cette idéologie, mais il s’agit bien en revanche de l’expression d’une pensée ce qui relève strictement de la liberté d’expression.

Et puisque les mots ont un sens, commençons par le respecter. Ce sera déjà une excellente manière d’ouvrir le débat plutôt que de pratiquer l’anathème sur tout ce qui ne pense pas comme soi…

Quand une société pratique le déni de liberté d’expression et la censure, on n’est pas loin du système totalitaire et même très proche de la dictature !

PS : Il serait grand temps de se pencher sur la disparition du LIBRE ARBITRE !
(Le libre arbitre est la faculté qu’aurait l’être humain de se déterminer librement et par lui seul, à agir et à penser.)

13 Commentaires

  1. Ce qui se sentent visées sont les consomateurs de bio, les immigrés parisien, les vendeurs de teuch, les racaillous, les mecs qui roulle en coupé mercedes, les gens qui se déguisent en marin du dimanche, les parisien qui roulle comme des sautreles éfarouchement énervé, qui cole au parchoque et qui double comme des crétins parcequ’on a la flèmme de rouler à la vitesse limitée, les gens désagreables, les cons, les faux bonnets rouges de Paris, et les retrétes là dedans ils sont ou? ils ont des résidance segonderes partout sur la cote sud et nord mais surtout sud on ne leurs peint pas un mauvais portrai à ceux la? >60% des touristes sont des Parisiens; seul 15 % sont des touristes qui visitent le pays pour la 1er fois… Le tourismes va pas si bien en bretagne.. Algues vertes , mauvaise comunication de la region bretagne qui ne s’ouvre pas assez aux étrangés d’europe; ils se bare tous en espagne, à maiorka, ..

  2. Oh lala, pfff. Y’a pas de quoi en faire autant. Dire que la tribune de monsieur Pellan ne vole pas bien haut, ce n’est pas un crime contre la liberté d’expression, le bon usage du vocabulaire et le libre arbitre. Et ça ne nécessite pas non plus une thèse pour démontrer à la fois la piètre qualité du texte en question et le caractère inoffensif qu’il y a à le dire. Monsieur Pellan dit ce qu’il veut, et j’en pense ce que je veux. Je ferai tout pour qu’il puisse continuer à s’exprimer, merci de ne pas me donner de leçon de bonne pensée.

    • Il a un franc-écrire, MP, il n’est pas dans le journalistiquement correct des BOBO bien pensants abonnés à Télérama ou Libé (histoire de s’encanailler façon Mao époque July)
      On n’est pas obligé d’adhérer à tout-ou-partie de ce écrit. Chacun a son libre arbitre de lecteur adulte. Donc pas de censure !
      Ce qu’il dénonce ce sont des comportements, pas des appartenances “ethniques”.
      Je n’apprécie pas qu’on me dise ce que je dois lire ou pas.

      • Soyons sérieux : je soutiens tout à fait Maël Pellan et considère que son franc-parler très… peu conventionnel est très agréable et utile, quoique souvent brutal. Néanmoins, gardons-nous de sortir cette comparaison ridicule du “BOBO” comme vous dites, qui est une expression remarquablement franchouillarde et parisienne, inventée de toute pièce par des politiciens souvent extrêmistes qui n’avaient plus d’arguments. Ce mot n’a aucun sens et est utilisé autant par lepen que par mélenchon pour caractériser tous ceux qui ne sont pas de leur avis, et je le considère comme un mot-poubelle qui ne devrait jamais apparaître dans un débat constructif.

        Sur le fond, j’approuve totalement votre commentaire : pas de censure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.