Bretagne Vivante, protection des dérives politiques et de la destruction de l’environnement

10
    Sans vergogne, la municipalitéPS de Saint-Avé annonce une fête d’inauguration des jardins familiaux du lotissement de Beau-Soleil.

Beau-Soleil en Saint-Avé, nord de Vannes.
Beau-Soleil en Saint-Avé, nord de Vannes.
    Pour mémoire, nous dénonçons depuis des années la destruction d’une zone humide importante, de bois anciens, d’une des sources principales de la rivière des remparts, la Marle, et le rabottage d’une colline, élément constituant du bassin versant. Parallèlement, nous avions prédit les inondations dans ce quartier construit à la va-vite et les risques en aval, dans la ville de Vannes. Nous ne nous étions pas trompés.
    Avec beaucoup de retard, des associations de protection de l’environnement ont feint de réagir. Or, Bretagne Vivante sera présente dans les animations ce 30 août, tandis que la mairie de Saint-Avé vante déjà par voie de presse “une protection exemplaire de l’environnement”.
    La première association après avoir encouragé et couvert les tirs illégaux sur l’ibis sacré, espèce désormais disculpée totalement par le CNRS, continue sa basse besogne au service d’intérêts politiques et financiers ; la mairie, quant à elle, poursuit la mauvaise foi politique d’Hervé Pellois, baron déchu du PS, son maître parisien.
    L’association Bemdez en appelle au bon sens de chacun pour faire preuve de discernement dans le but de protéger ce qu’il nous reste de beauté et de richesse dans notre environnement.
Pour Bemdez,
Bertrand Deléon.

10 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.