Bretagne Séché Environnement : une coteriy ben bertone!

2

imagesChâqe saet ben qe la Bertègn ét un peis de tèq ao pié maen de velose etou é grandemant : 10 951 enlistés en 2012, 2ème apré Rhône-Alpes. La Bertègn veit se notër dedepé des anées des coursous qi se métr en biao sur les maintiunes coureriys q’i n’y a un ptit partout. Châqe berton a ouï mantion de nons paralh come Bernard Hinault (5 feis gagnou dou tour de Franse), Lucien Petit-Breton (1907, 1908), Jean Robic (1947, par d’van Fachleitner é Brambilla), ou bein core Louison Bobet (1953, 1954, 1955). Pour le daraîn-la, n’i a un biao musée a vair sur le grand saent Méen. Et vrae q’ela fét lon bein lontan qe je n’avon pouint zeü un berton a avair la pouche, 1993 o Pascal Lino o l’éqhipée Festina sur Përpigan- Monpeliër. Maen diq’aneit n’i a pouint jamains zeü une éqhipée o une filomiy bertone conséqante come yèle de Bretagne Séché Environnement (BSE). Pour n’en venir a ceute couée de coursous, ol ét née naquis d’un endibonae de la velose, Jean Floc’h en 1994, un menou d’enterpreinz especializée dans la chaerqhuteriy. Arivée sur 2005, les v’la de métier grandement eïder par le conselh rejiona de Bertègn diq’ao jour d’aneit. De le secousse, 2014, l’anée li, 9 coursous periër a marchër a velo sur le tour de franse eute-la menée par Joël Blevin, Emmanuel Hubert, Franck Renimel et Roger Trehin. Dans le bout, 18ème par éqhipée, i son bein en mérite é pas yun n’ét restër en pië de pele, pas yun!

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here