Maritime : La CGT Marins adresse une lettre ouverte au Secrétaire d’Etat chargé de la Mer et des transports

Landerneau, le 28 Août, la CGT des Marins adresse une lettre ouverte au nouveau secrétaire d’Etat, chargé de la Mer et des Transports, Alain Vidalies :

cgt

Monsieur le Secrétaire d’Etat, Monsieur Alain VIDALIES,

 

Le transport maritime en France représente plus de 320.000 emplois, plus que l’industrie automobile. La Mer, les Ports sont créateurs d’emplois durables. Le transport maritime est la première activité mondiale, plus de 1.850.000 marins recensés, 5 milliards de tonnes de marchandises sont passés par la mer en 2013…. Mais aussi il faut rappeler que 4/5 des Marins sont issus de pays pauvres, et que certains « pseudo-armateurs » n’ont pas « plus » leur place dans ces activités.

 

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, vous souhaite la bienvenue dans le monde des Marins, de la Mer et des activités maritimes. Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite vous rencontrer rapidement afin d’évoquer avec vous nos principales  préoccupations maritimes du moment. Les responsabilités que vous avez acceptées sont grandes et doivent protéger la mer, les marins et toutes les activités du secteur. Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite évoquer avec vous rapidement, le dumping social des Marins de la société « CONDOR FERRIES » et de « ORANGE MARINE »… le dossier social de l’Association pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes (AGISM)… la sécurité maritime en mer (dans votre région) et dans les ports… le maintien et le développement des autoroutes de la mer face à la route qui pollue et qui coûte chère à la collectivité…et à la déconstruction de vieux navires civils et militaires ….

 

Monsieur le Secrétaire d’Etat, il ne suffit pas d’aligner les chiffres et les statistiques liés aux secteurs,  il faut des résultats, les subventions oui mais au bon endroit et pour développer et créer des emplois et non pas pour enrichir !. Monsieur le Secrétaire d’Etat vous devrez redéfinir avec nous  les règles et les priorités.

 

Le Plan de Prévention des Risques sur le port de Brest va donner le coup fatal à plusieurs entreprises du port car comme trop souvent dans notre pays nous exigeons de la sur sécurité et une politique effrénée du parapluie administratif qui fait fuir les entrepreneurs. Il aura fallu une crise comme celle que vit la Bretagne en ce moment pour s’apercevoir que le port de Brest est un  élément fondamental dans la vie économique de notre Région et de notre pays. L’histoire de notre Région a démontré depuis longtemps que l’agroalimentaire et le maritime sont très liés. Le port de Brest et ses entreprises ont une carte à jouer « le développement du cabotage et une autoroute de la Mer » car ne soyons pas dupe, l’avenir du transport est la Mer. … Si le port de Brest devait se développer avec d’autres sociétés maritimes que celles existantes, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest  souhaite que le pavillon et les marins Français y trouvent leur place. Le 12 novembre 2013, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest  avait  été reçu par le Cabinet du Ministre Arnaud MONTEBOURG, nous avions évoqué le développement du port de Brest, les nouvelles activités qui pourraient y voire le jour, le cabotage et le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT).

 

Monsieur le Secrétaire d’Etat, en l’attente, acceptez nos sincères et respectueuses salutations.

 

 

                                                                               

 

Jean-Paul HELLEQUIN

Porte parole et secrétaire adjoint

 

 

8 COMMENTS

  1. Quand je lis « Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, je repère les mots « CGT » et « Grand Ouest ».
    Je me dis alors que cette lettre ne peut pas être crédible vu le CV de la CGT, syndicat préhistorique de France et le mot « Grand Ouest » qui ne veut rien dire.
    Pourquoi ne pas avoir eu une section bretonne? et si celle-ci existe, pourquoi n’existe–elle que par le Grand Ouest, sont-ce les ordres staliniens venant de Paris????

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.