Saint-Avé, Nord de Vannes, palme d’or de la destruction des espaces naturels fragiles

Au moins trois espaces naturels précieux viennent d’être détruits sur cette commune dirigée par des élus proches du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie – Les Verts. Preuve en est de l’honnêteté politique des partis franciliens qui nous gouvernent, même au niveau local.

– Beau-Soleil : nous écrivions en 2009 « dans le domaine de l’aberrant, la palme revient à la commune de Saint-Avé où le futur « éco-lotissement » de Beau-Soleil est implanté sur une de ces zones éponges au nord de Vannes. Il est clair que les résidants de la communauté urbaine de Vannes feront les frais de telles erreurs de gestion puisque nous assumons  ici le coût de la destruction des bassins versants (fossés et remblais, canalisations des écoulements, réparations des ouvrages sur le long terme…) et celui des aménagements palliatifs (réservoirs de rétention pour éviter les inondations, travaux de voiries très onéreux…). »

Beau-Soleil en Saint-Avé, nord de Vannes.
Beau-Soleil en Saint-Avé, nord de Vannes.

Nous avions raison ! Après la destruction des prairies flottantes, des zones éponges naturelles de rétention d’eau, d’un écosystème rare, de l’une des sources principales de la Marle, la rivière des remparts de Vannes, de bois anciens, et le rabotage de la colline proche, élément constituant du bassin versant, les inondations ont eu lieu sur la zone et en aval, dans le centre-ville de Vannes.

Tréalvé : une zone humide et une autre source de la Marle, partiellement asséchée et comblée cette année. La zone de Tréalvé est classée Nzh, c’est une zone humide à protéger, ayant un rôle naturel de rétention des eaux. La mairie de Saint-Avé l’a détruite.

Tréalvé, Saint-Avé
Tréalvé, Saint-Avé

 

La vallée de Kerozer : la nouvelle gendarmerie de Saint-Avé s’y installant, des fondations profondes et des routes viennent assécher plus de 6000 m2 de ce qu’il restait d’une zone humide et du flanc d’un superbe bassin versant. Tout un biotope va disparaître sur ce territoire.

Kerozer, Saint-Avé
Kerozer, Saint-Avé

 

On vous ment !

A plusieurs reprises nous avions dénoncé la politique anti-écologique menée par l’ancienne équipe PS – EELV de la commune. La nouvelle mairie issue de cette majorité poursuit ce triste labeur avec force illusions et mensonges.

Que ce soit en Saint-Avé ou à Vannes en aval, les intérêts personnels et financiers à court terme l’emportent sur le bon sens. Les élus de la mairie UMP de Vannes ou de l’avatar PS-EELV dirigeant à Saint-Avé pratiquent la politique de la terre brûlée en sacrifiant l’économie saine pour la spéculation et la précarité de l’emploi issues du tourisme ; le foncier étant livré au plus offrant. L’irresponsabilité de ces derniers ne s’arrête pas là hélas : pour garder la population, de vastes lotissements palliatifs sont bâtis n’importe où et à la va-vite.

L’angélisme étant de mise et les outils de propagandes solides, on entendra toujours vanter la beauté du Golfe du Morbihan. Or, trois arbres, un bras de mer et une petite maison aux folkloriques volets bleus ne doivent pas dissimuler le saccage irrémédiable et sournois d’un joyau, de ses rives et de ses terres. Les vallons, les rivières, les terrains humides et les forêts disparaissent ; l’eau du Golfe est polluée d’hydrocarbures et de coliformes fécaux, conséquences de l’explosion démographique et de la spéculation immobilière.

 

L’espoir de changement est entre vos mains

Vous avez choisi majoritairement la politique du pire. Seuls des élus sincèrement attachés à leur terre, à leur culture, à l’avenir des femmes et des hommes de Bretagne, susciteront un espoir en tous les domaines. Les intérêts des partis représentés dans nos conseils municipaux ne sont pas les nôtres, d’où les dégradations sociales, économiques, écologiques…

L’espoir de changement est entre vos mains. Faites confiances aux vôtres ! Notre chance, l’indépendance !

 

Pour Notre Chance, l’Indépendance,

Bertrand Deléon.

22 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.