Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Christian Troadec : le chômage a augmenté de plus de 50 %...

Christian Troadec : le chômage a augmenté de plus de 50 % en moins de cinq ans dans le Finistère !

EtatsGénéraux2014 027

Christian TROADEC, Maire de Carhaix, conseiller général du Finistère, confirme officiellement qu’il mènera une liste aux prochaines sénatoriales dans le Finistère. Composée de gens du terrain et du monde professionnel agricole, maritime, salarié ou encore de l’artisanat et du commerce, cette liste s’intitule « Pour l’emploi et le Finistère ». Christian Troadec et ses colistières et colistiers veulent en effet, en premier lieu, lutter et faire face au chômage qui ne cesse de croitre dans le département. Les derniers chiffres sont dramatiques. La hausse est de 50 % entre 2008 et 2014. Le nombre de demandeurs d’emplois est en effet passé de 41 000 à plus de 67 000 en moins de cinq ans ! Des chiffres, hélas, sans aucun doute encore incomplets qui ne prennent pas en compte, en intégralité, les nombreux plans de licenciements qui se sont produits ces derniers mois sur notre territoire.
« Si les grands électeurs pensent que l’on peut continuer comme ça, ils ont le choix entre l’UMP et le PS, indique Chistian Troadec. S’ils veulent redresser la barre, redonner un nouvel élan au Finistère, libérer les énergies nous leur proposons de voter pour notre liste ».
La liste de Christian Troadec sera présentée officiellement lundi à 11 h 30 à Quimper.

37 COMMENTS

  1. Il découvre le chômage breton ou quoi ? 13% à Lannion, 16% à St-Brieuc, 15% à Dinan, 16% à Guingamp, etc… Pour les régionales 2008, il a fait une réunion à St-Brieuc où il n’a parlé – comme toujours – que de la situation économique du Centre-Ouest-Bretagne. La semaine précédente, Chaffoteaux de Ploufragan avait licencié 300 personnes et il n’était même pas au courant… Il faut sortir du Kreisker de temps en temps, M. Troadec…

  2. Au printemps, un universitaire affirmait qu’il fallait empêcher la réunification de la Bretagne, car réunifiée elle gagnerait rapidement un niveau économique qui lui permettrait des ambitions que la France ne souhaitait pas (imaginons… une indépendance et une entrée dans l’Europe).

    Pour éviter ce décollement économique qui ne semblait faire aucun doute à cet universitaire, il affirmait que les seules options étaient : soit le Grand Ouest, soit maintenir la Bretagne à 4 départements…!

    Donc, il semble bien compris par les « élites » que la France a très ouvertement en Bretagne une politique économique destinée à maintenir ce territoire sous dépendance. D’ailleurs, c’est tellement évident, qu’on ne s’en prive plus pour le confirmer…

    Du point de vu français, cette augmentation du chômage est donc une bonne nouvelle!
    Maintenant, quel est le point de vu breton??!

    (Si j’osai, je dirai que vu qu’Holland est venu à l’île de sein pour parler de la « Grandeur de la France » et du « sacrifice que les bretons ont consentie pour cette grandeur »… Peut-être que les bretons se disent, boosté par ces louanges parisiennes, que « mieux vaut un peu plus de le chômage chez nous si cela permet de préserver des emplois ailleurs….! » Ainsi, nous contribuons toujours à cette « Grandeur » pour laquelle nous sommes si apprécié!)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR