Face à une réforme territoriale illisible, un message clair : Réunification !

Après de nombreux revirements, on apprend que les prochaines élections départementales (ex cantonales) seront dissociées des élections régionales et par conséquent avancées à mars 2015… Que de signaux négatifs donnés dans le cadre d’une simplification territoriale pourtant annoncée avec fracas il y a quelques mois ! Où sont la cohérence des territoires, la disparition du mille-feuille administratif et les économies qui iraient de pair ?
Le Premier Ministre précise au passage qu’il souhaite, au choix : l’éventuelle fusion du département avec la métropole ou avec une fédération d’intercommunalités ou sa conservation en l’état… dans l’hypothèse que ce dernier soit rural. Bref, de la cuisine politicienne hexagonale dans toute sa splendeur, c’est-à-dire une suite d’annonces confuses à vocation électoraliste, sans aucun cap et surtout sans débat démocratique préalable !
Face à cette inconstance gouvernementale, Breizh Europa rappelle que le retour de la Loire-Atlantique en Bretagne puis la fusion des départements avec la région sont les conditions incontournables pour un développement dynamique et harmonieux de la Bretagne. C’est pourquoi nous appelons nos concitoyens à venir en nombre au rassemblement du 27 septembre à Nantes pour exiger la réunification. Au-delà de cette revendication fondamentale, Breizh Europa demande aux dirigeants parisiens de changer de logiciel institutionnel ; il est en effet temps que la gestion des territoires s’inspire de principes démocratiques, à l’image de ce qui se fait dans la plupart des pays européens.

Caroline Ollivro, présidente de Breizh Europa

30 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.