Bretagne / Légumiers en colère : incendie au centre des impôts de Morlaix

impotsLa grogne monte chez les agriculteurs du Nord Finistère qui sont maintenant plusieurs centaines. Les légumiers en colère ont aussi été rejoints par des salariés de l’agro-alimentaire. Après avoir déversé des légumes et des déchets, le feu a été mis à des palettes et des flammes s’échappent désormais du bâtiment du Centre des Impôts de Morlaix.

Les pompiers sont arrivés sur place et certains manifestants tentent de les empêcher d’intervenir.  Le bâtiment est sérieusement endommagé.

 

23h30 : Les manifestants semblent quitter les lieux.

23 h 50. Les légumiers bloquent la circulation sur la RN12 dans le sens Saint-Brieuc-Brest, des déversements de légumes ont lieu en différents points.

 

 

 

 

 

57 COMMENTS

  1. Un peu de bazar ne fait pas de mal. Le seul moyen de se faire – tant bien que mal – entendre dans ce pays.
    Et la grève des pilotes de ligne d’Air France, combien de millions coûte-t-elle à la collectivité, elle ? C’est sûr, les dégâts sont moins visibles…

    • que dal… seul les subventions les intéressent. Pour la grande majorité, ils n’en ont rien à foutre de la Bretagne. Qu’ils viennent en force à Nantes le 27… nous les aiderons. C’est donnant-donnant désormais. Marre que les militants bretons soient les dindons de la farce. Haussons le ton !

  2. Je les soutiens à condition qu’ils politilisent leurs discours et joue la carte de la Bretagne. La plupart s’en foutent royalement de celle ci et ne souhaite qu’eun peu plus d’aide. Qu’ils soient clairs.
    Autonomie pour la Bretagne et arretons de quémander des aides à Paris.
    On leur file une enveloppe, ils auront vite fait de retourner leur veste. LEs bmilitants bretons sont bien trop naifs !

    • Ya. C’est dur à accepter mais c’est la vérité. Les artichaux et les patates devant la préfecture de Morlaix faisaient partis de notre quotidien. Mais aujourd’hui le mode d’action en ces temps de crise n’est plus adapté.Ou alors qu’il y aille dans la grande distribution foutre le bordel mais le retour de flamme serait bien plus terrible pour eux. Là c’est plus facile…
      Attention car la mafia de la FNSEA est tout sauf régionaliste. D’ailleurs je me suis détourné assez rapidemment du mouvement des bonnêts rouges même si à la base ce mouvement apolitique m’avait enthousiasmé

  3. Un connard sur le site de Libération les traitait de Pequenot. Je lui es répondu qu’il était en partie responsable de la situation grâce a son vote aux élections, il choisit des parlementaires qui votent des lois et règlementations assasines pour la profession d’agriculteurs.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.