Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Procès Bonnets Rouges : le Collectif soutient les 11 prévenus

Procès Bonnets Rouges : le Collectif soutient les 11 prévenus

Rennes, le 18 septembre, à quelques heures du verdict ,et après deux jours d’ audience, le collectif des Bonnets Rouges apporte  son soutien aux 11 prévenus, jugés pour certains d’ entre eux,  pour la destruction du portique Ecotaxe de Pontorson .

Pour les derniers militants Bonnets Rouges présents devant le tribunal de Rennes et solidaires des prévenus, ce soutien apparaît bien tardif  et ne cache pas le malaise  régnant au sein  des comités : Jean-Pierre Le Mat, l’ actuel porte-parole du collectif est bien venu à la barre du Tribunal apporter son témoignage  mais beaucoup auraient souhaité la présence des leaders historiques du mouvement : même si Christian Troadec, absent pour raisons de santé, a transmis un courrier de soutien au tribunal, le malaise reste profond.

Alors la question que tout le monde se pose  » Où est passé le virulent Thierry Merret, pourfendeur de portiques Ecotaxe depuis Guiclan, Pont de Buis et Brec’h ?

Brec’h, justement, où tout semble avoir basculé pour le mouvement : de nombreux blessés , plusieurs gardes à vue  et un constat d’échec de la mobilisation face à un gouvernement qui ,à ce moment-là,  répondait par la manière forte : depuis, peut-être par souci d’apaisement mais surement pour désamorcer la révolte bretonne,  l’ Ecotaxe a disparu des trois départements bretons les plus mobilisés contre cette taxe qualifiée d’ « injuste » par le collectif.

Aujourd’hui seront condamnés ceux qui ont choisi la méthode la plus radicale pour lutter contre l’ Ecotaxe , radicalité également mise en avant par le juge pour l’ appartenance revendiquée de certains prévenus au mouvement Adsav, histoire de plomber un peu plus le soutien que l’ ensemble des prévenus pouvaient espérer…

communiqué du collectif  des Bonnets rouges  :

APPEL A LA SOLIDARITE POUR LES 11

PREVENUS BONNETS ROUGES

COLLECTIF VIVRE, DECIDER ET TRAVAILLER EN BRETAGNE

Jeudi 18 septembre 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

APPEL A LA SOLIDARITE POUR LES 11 PREVENUS BONNETS ROUGES

Le Collectif « Vivre, Décider, Travailler au Pays » renouvelle son soutien aux 11 prévenus Bonnets Rouges, et appelle les Bretons à la solidarité lors du verdict qui sera rendu au tribunal de Rennes ce vendredi 19 septembre à 17h00.

Ces 11 militants risquent jusqu’à 3 ans de prison pour avoir lutté contre une taxe qui n’existe plus sous cette forme, et qui a été reconnue comme injuste par le gouvernement. Grâce à l’action de milliers de Bonnets Rouges et à la leur, les entreprises bretonnes et même françaises ont pu bénéficier du report de l’écotaxe.

Le tribunal, tout au long du procès, a cherché à identifier des chefs et à déceler un complot. La réalité est bien plus simple. Les technocrates parisiens mettent la Bretagne en danger et les Bretons défendent leur territoire. Nous remercions tous ceux qui ont pris des risques pour que vive la Bretagne.

Nous persisterons à refuser l’écotaxe, appelée maintenant « péages de transit poids lourds ». Nous maintiendrons notre combat pour nos emplois, notre économie, nos entreprises dans une Bretagne réunifiée. Nous continuerons à défendre le peu qui nous reste.

RE ZO RE !

Tous ensemble, soutenons ces Bretons qui se sont battus pour cette noble cause ! Tous ensemble devant le tribunal de Rennes vendredi 19 septembre à 17h00 !

Contacts presse :

Pour le Collectif, Jean-Pierre Le Mat  et Amélie Barrely .

22 COMMENTS

  1. L’action, certes d’une violence indiscutable (un incendie volontaire n’est pas pacifique), répond à la violence ininterrompue de l’état : violences physiques, judiciaires, contre les associations, les partis bretons, les langues, la culture, l’économie au sens le plus large du terme, …

    Les seules fois où l’état « s’occupe » de la Bretagne, c’est dans la répression, le frein aux énergies, où se mêlent haine, sournoiserie et mépris.

    Il est parfaitement juste qu’à leur haine réponde la nôtre.

    Je hais totalement l’état français, tout ce qui s’y rattache, et tout ce qui le symbolise, parce que l’état français, loin de n’être que le « bon maître », est toujours aussi motivé à nous faire disparaître.

    Kentoc’h mervel eget bezañ gall !!

    Bevet ar bonedoù ruz !
    Bevet Breizh !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR