Incitation à la haine : Bretagne réunie communique

Nantes (7seizh.info – 30/09/14) : Dimanche vers une heure du matin, quatre militants d’un parti politique en Bretagne ont été interpellés pour des voies de fait. Alors qu’ils s’étaient joint à la manifestation bon enfant pour la réunification tout l’après-midi, les quatre hommes semblent avoir beaucoup bu après la manifestation. Ils ont terminé la soirée dans un bar près de Commerce avant de prendre le tramway ligne 2 en direction d’Orvault Grand Val.

Dans le tramway et sous l’emprise de l’alcool, «ils ont sauté et chanté» rapporte le parquet. «Des agents de la Tan sont intervenus. A ce moment-là, ils ont effectué le salut nazi, bras tendu» puis des «outrages» auraient été proférés et les agents de la TAN ont été agressés. Les quatre hommes ont nié les faits mais les agents de la Tan et la vidéosurveillance confirment.

Ils devront répondre de «violences sur agents», et d’«incitation à la haine raciale» le 14 octobre prochain au tribunal de Nantes. Selon la presse locale, un des prévenus venait d’être condamné dans l’affaire du portique Ecotaxe de Pontorson. En attendant leur procès, les quatre prévenus auraient été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Afin de clarifier la situation, Bretagne Réunie a fait une déclaration. L’association organisatrice de la manifestation rappelle ses principes et ses engagements et condamne fermement les faits intervenus plusieurs heures après la fin du rassemblement qui a réuni plus de 40 000 personnes samedi dernier.

Information du Président Jean-François Le Bihan
Mesdames, Messieurs,
BRETAGNE REUNIE se félicite de la mobilisation de près de 40 000 personnes à sa grande manifestation du 27 septembre regroupant toute la Société Civile Bretonne.
BRETAGNE REUNIE rappelle ses principes de tolérance et d’ouverture à toute la Diversité et son attachement à la démocratie.
BRETAGNE REUNIE condamne les attitudes et propos tenus en dehors de la manifestation par 4 personnes que les médias ont qualifié de militants bretons.
BRETAGNE REUNIE condamne l’intolérance et tout comportement de violence et de racisme et ne reconnaît pas en eux les valeurs du militantisme Breton.
BRETAGNE REUNIE rappelle que l’on ne peut pas opposer 4 personnes déviantes au comportement exemplaire de 40 000 véritables militants pour la réunification.
Merci de votre attention.

7 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.