Bonnet rouge relâché : le parquet fait appel

3
Maître Rajjou, avocat du Bonnet rouge, avait indiqué à la sortie de l'audience, que la partie avait été rude et que la remise en liberté avait été difficile à obtenir.
Maître Rajjou, avocat du Bonnet rouge, avait indiqué à la sortie de l’audience, que la partie avait été rude et que la remise en liberté avait été difficile à obtenir.

A peine le militant bonnet rouge relâché, le parquet a fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention, qui ordonnait sa remise en liberté, sous contrôle judiciaire. Le Bonnet rouge avait été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur l’incendie du centre des impôts de Morlaix dans la nuit du 19 au 20 septembre dernier.

Le procureur de la République de Brest, Eric Mathais, a confirmé hier soir avoir fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention, qui avait remis en liberté le militant breton, sous contrôle judiciaire.

Le procureur affirme qu’il y a “une absence de garanties de représentation” aux prochaines audiences et dire craindre “un risque de concertation avec d’autres personnes”.

Maître Rajjou, avocat du Bonnet rouge, avait indiqué à la sortie de l’audience, que la partie avait été rude et que la remise en liberté avait été difficile à obtenir.

La demande sera examinée en cour d’appel dans les prochains jours.

3 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.