11ème verdée : “A force d’aboyër Noua, i vient!”

0

SRFC-LOSCAo journ d’aneit, le SR ercepaet Le LOSC, yèus de Lille sur le coup de deùs oures a véprée. Une eqhipe tenant duss a yètr jouër. Maen aneit ‘la fut une aotr drëne… Justenément, Rene meint la patte sur le mach de ché en ché é d’une bièle manière. Et tertout qe le SRFC, une vrae souète de jouous, a zeu la pouche adsair.

1ère cartée :
Dija sur la 1ère cartée le stade rené avaet la baloche bein souvant é manqit bein des fais de n’an musër yun ao gardour lilois Enyeama. Maen coume ben souvant i n’taen pouint cller assë é le vent manqaet qheuq fais de chanjër de tourn.
Fin de conte, les deùs éqhipes s’anrtournaen es qhernes sans pouint ren pour yeùs. Les parvelous esperaen maen dame pas un but, coume d’amouère le SR seriouz tant q’assë maen ren de pus.

2ème cartée :
D’ertour vifremant je veyons dou qaÏ q’araet chanjër é qheuq minutes épré Ntep, titrë aneit, musse la baloche a Habibou q’i met dreit, v’la Rene o le pailh d’vant. Maen dame, pour le SR il ont ben du deu dedepé lon de temp a n’an musër un aotr pour yètr saovër. Pas-meins, 8 minutes épré le Ntep envelhe Doucouré n’an métr yun de pus. Le SR s’acoussit core lon le mach sur Lille é ne detelit pas un brein diq’ao bout.

Une éqhipe agourmitée qi n’a pouint décessër de s’dramër. J’avons zeu gros de plleziy a vair un stade rené de même. Maen dame la regoncée o va ti yètr ansieudu la perchène semène contr les bertons de Nantes?

Mon cheichon : Gelson Fernandes
Né natif de Cap Vert, li etout ét un nouviao jouour au SR qi jousse etou o les suisses. I n’an fit gros d’eqhipes Fribourg, Saint Etienne, Manchester City, é d’aotes core. Admézë au SR, il ét souvant titrë é a véprée i ragalit core de tout bord é d’cotë, un herqhiniouz dou foot, un repernou qi doune la maen es defansous é envelhe dreit ceus-ce de d’vant. Fernandes, un jouour qi va se metr diq’a bout de li.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.