Bretons #103 découvre l’invention du siècle !

0
11

bretons 103« Bretons » sort le scoop de l’année pour le mois du nouvel an celte ! Page 22. En Bretagne… on a inventé… LE objet improbable ! Sous-marin volant ? Tronçonneuse chatouillante ? Non ! Une bombarde basse ! Faut quand même dire la vérité, les défilés de bagadoù… les couples biniou-bombarde, tout ça… c’est horripilant au bout de 5mn ! La fréquence la plus grave du troupeau doit tourner autour des 6000000000000000 mhz. Minimum. Et pour les clébards donc ! Je soupçonne certains biniou de jouer en ultra-sons. Donc maintenant on aura le droit aux bagadoù avec bombarde basse. Je lance aujourd’hui une campagne mondiale pour que l’équipe qui a inventé ça (ils s’y sont mis à quatre !) ait le prix Nobel. Prix Nobel de la paix ! Parce que à chaque manif, 3000 sonneurs qui y vont à fond les flonflons, ça crispe ! Ca déclencherait même une guerre civile !

A part Le Corre, lui ça le met en transe.

En page 10, un économiste. Paul Jorion, de Vannes. Mais belge. Lumineux ! Alors que beaucoup de ses confrères fument des frites, lui semble avoir compris que la financiarisation, la spéculation, l’économie de fainéants nous amenaient droit vers les abysses. Le garçon a un blog…

Ensuite, on a le droit à deux beaux sujets pur bobo rennais. Gauche pétard et copinarde.

Page 20, très bon article sur un… resto de suchi à Brest par contre. Resto de suchi mais bien écrit. Tangi Kermarrec. Première fois qu’il écrit dans Bretons, je crois. Bien !

Un banquier en page 24. On sent le rusé. Il ne se mouille pas sur les sujets qui fâchent. Maïwenn a dû l’asticoter pourtant…

Christian Guillemot d’Ubisoft en page 44 et le numéro ne doit rien au hasard. Très bien ! Rien à ajouter. Le gars sort de Carentoir avec ses quatre frères et ils ont conquis le monde à la force du joystick. Tout en n’ayant pas leur langue dans le portefeuille ! Guillemot bravo ! Par contre le canapé ultra-kitsch en page centrale, je sais pas…. Ca se vend ça ?

En page 34, Chan-Yf Le Driaaaaaan ! Et il a le culot de nous chanter toujours la même chanson ! Oui oui ! « Je suis toujours pour la Réunification ». Mais oui Chan-Yf ! Mais prend nous pour des tromblons, Chan-Yf. En fait, vaut mieux pas que tu reviennes en Bretagne Chan-Yv. Trouve toi une case au Mali et restes-y Chan-Yf. Tu vois, Chan-Yf, avec Hollande, Valls et toute la smala, vous réunifiiez la Bretagne, bah on vous jettait des pétales de rose à chaque déplacement. Le Corre saignait un poulet devant tous les bureaux de recrutement de l’armée pour éloigner le mauvais sort. Retour triomphal aux régionales de 2015 ! Maïwenn te lançait son tee-shirt Redadeg au défilé du 14 juillet. En France, Hollande aurait été à 10-11%, en Bretagne on vous aurait tout pardonné ! 95% d’opinions favorables dans les sondage Paris Match ! 500000000000 likes sur ta page Facebook ! Au lieu de ça… Chan-Yf, pour la Bretagne, durant ton mandat de ministre, tu auras été comme ton patron. Un bon à rien. Un bouinou. Un inutile. Je te le dis franchement. Vaut mieux que tu la ramènes plus, en fait. Sur rien. Chut.

Alors sinon Régis Le Sommier en page 26. Lui, bien ! Directeur-adjoint de Paris Match. Bonne interview, souvent dans ses déclarations… sur 7Seizh par exemple… il envoie du velu, mais là il parle plus de lui. Famille tout ça. Origines. Fait même de la poésie. « Ma Bretagne de la mort qui envahit tout. Des flaques du mois d’août et de la Toussaint » Bien, bien. Mais alors, la phrase navrante. « Je n’ai jamais recruté quelqu’un parce qu’il était breton ». Pfffff ! Glenmor serait encore là qu’il te collerait son pied au cul. Mais enfin, c’est comme ça qu’on va gagner ? C’est comme ça que les notions d’autonomie, de réunification, d’officialisation du breton, du gallo, de remise en marche de l’économie bretonne vont progresser dans les sphères de pouvoir ? Oh, Régis Le Sommier ! Toi qui as vécu aux USA, tu ne crois que les irlandais se sont cooptés entre eux pendant des années pour financer et garantir une certaine indulgence au mouvement républicain outre-atlantique ? Et les corses ? Même les corréziens ! Mais nous les bretons non. Beuaaaaahhh. « Communautarisme ! ». « Ouverture aux autres !», « les yeux tournés vers le large et l’amour de son lointain »

Régis, si ton collègue ressortissant des Yvelines ou d’un autre coin minable, te prend le biniou à la pause clope avec son discours sur le « breton, ce patois qui ne sert à rien », ne vient pas te rouler par terre. C’est toi qui l’a recruté. Pfffff…

Lucie Lautredoux signe son premier article dans Bretons en page 16. Marianne Duigou, la tolière du Spot à Spézet. Tu vois Régis Le Sommier, Le Corre, lui il aura donné sa chance à tous les bretons qui frappaient à son mail. « Ok, tu sais écrire ? Trouve un sujet, propose. Fait ton article. On verra. » Bretons et Le Corre, c’est aussi pour ça qu’on aime. Parce qu’il y a un vrai esprit breton derrière. Pas que du discours et une posture.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.