Actes de cruauté de Nantes : l’ASPAS porte plainte, la FNSEA 44 justifie

Logo.ASPASL’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages) devrait l’annoncer ce matin. Ses juristes rédigent actuellement la plainte contre les actes de cruauté envers des ragondins commis hier à Nantes lors d’une manifestation de la FNSEA devant la préfecture de Loire-Atlantique par des agriculteurs à visage découvert.

Pendant ce temps, Alain Bernier, le président de la FNSEA 44, justifie les actes de quelques agriculteurs, «Certes, certains ragondins ont été repoussés avec les pieds mercredi. Mais je ne comprends pas que ce soit ça qu’on retienne ! Quand des agriculteurs se suicident, et il y en a beaucoup, là ça provoque beaucoup moins d’émotion ! Quand des sangliers déboulent en ville,font des dégâts, ça ne choque personne qu’on soit obligé de les abattre ! Depuis hier soir, je reçois de nombreux coups de téléphone d’agriculteurs remontés et dégoûtés qu’on ne parle que de cette histoire plutôt que de nos difficultés quotidiennes.»

Quant à la plainte des associations de protection des animaux, Alain Bernier affirme «On a des avocats, on saura répondre. Si c’était à refaire, on referait le lâcher de ragondins. Mais je donnerais sans doute des consignes pour qu’ils soient libérés directement au bord de l’Erdre. Vous savez, les 350 agriculteurs présents à Nantes étaient extrêmement en colère. Le ras-le-bol s’exprime parfois de manière inattendue. Ne croyez pas qu’il est facile de maîtriser individuellement chaque manifestant face aux caméras.» Si tout le monde s’accorde à dire qu’il faut réguler les espèces, le président de la FNSEA n’a pas un mot sur les actes de cruauté commis à Nantes hier.

La plainte de l’ASPAS :

Des agriculteurs manifestent en faisant souffrir des animaux

ragondin.R.CollangeHier, 5 novembre 2014, rassemblés devant la Préfecture de Loire-Atlantique à Nantes , des agriculteurs ont maltraité des ragondins, en leur assenant des coups de pied, en les jetant par dessus les grilles du bâtiment, en les recouvrant de peinture, avant d’en écraser certains avec leurs tracteurs (voir le reportage de Télénantes).

Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont très nombreux et unanimes pour dénoncer ce déchaînement de violence gratuite envers des animaux qui n’ont aucun lien avec les conflits qui opposent les agriculteurs au gouvernement.

L’ASPAS rappelle que le ragondin est originaire d’Amérique du Sud et qu’une fois encore, c’est l’homme qui par intérêt financier (commerce de la fourrure) est à l’origine de son introduction en France. Le fait qu’il figure parmi les espèces qui peuvent avoir un impact négatif sur les activités humaines, ne justifie en rien de les faire souffrir.

capture-ecranCes comportements de cruauté vont conforter ceux qui doutent de la bonne foi des éleveurs, lorsque leurs représentants syndicaux répètent à l’envi, que tous les agriculteurs aiment leurs animaux et les traitent avec respect…

Dans le cadre d’une société civilisée, l’ASPAS considère qu’une limite vient d’être largement dépassée. Aucune colère, aucun mécontentement social ne justifie de telles atrocités commises gratuitement sur une espèce animale.

Notons que ces agriculteurs militent contre des restrictions de pollution, au mépris de la santé publique. Mépris des bêtes va de pair avec mépris des autres…

L’ASPAS dépose plainte contre X, ce jour, devant le Tribunal de grande instance de Nantes pour sévices graves et actes de cruauté infligés à des animaux sauvages tenus en captivité, et insiste sur l’atteinte grave à l’ordre public que constituent ces faits emplis de violence.

http://www.aspas-nature.org/10590/des-agriculteurs-manifestent-en-faisant-souffrir-des-animaux/#more-10590

11 COMMENTS

    • Je trouve inexcusable un tel comportement. Ces pauvres bêtes n’ont rien fait pour être traitées de la sorte…. Des agriculteurs qui maltraitent des animaux ne sont pas dignes de leur métier…. Lamentable, scènes insoutenables, j’espère qu’ils seront punis de leurs actes de cruauté…. en tout cas cela ne leur fait pas de publicité…. Ils oublient que pour la plupart ce sont les animaux qui les font vivre. C’est comme ça qu’ils traitent leurs vaches ??? Insoutenable et méritant des sanctions exemplaires. Quand ils se lâchent en bande, plus personne ne réfléchit, on fait du n’importe quoi, c’est bien connu !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.