Réforme territoriale : manifestation à Strasbourg aux cris de “Elsass Frei”

38

Strasbourg, dimanche 23 novembre 2014, plus d’ un millier de personnes se sont retrouvées pour manifester leur opposition à la fusion de l’Alsace aux départements voisins.

alsace4Cette manifestation aurait été initiée via les réseaux sociaux pour répondre à la nouvelle carte adoptée par l’Assemblée nationale en deuxième lecture : l’article 1 de la loi portant sur la réforme territoriale crée 13 régions métropolitaines dont l’Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

Vers 16h00, les manifestants se sont rendues sur le perron de l’Hôtel de Ville de Strasbourg aux cris de “Elsass Frei”. Les drapeaux alsaciens (rouge et blanc) et une  banderole mentionnant ” 70 ans et toujours pas libérée”   ont été déployés sous les drapeaux bleu-blanc-rouge mis en place dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la Libération de la ville. Plusieurs drapeaux tricolores auraient disparu au cours de ce rassemblement.

A noter, la présence de plusieurs militants bretons venus témoigner leur solidarité envers le peuple alsacien et démontrer également leur attachement à une Bretagne réunifiée.

 

 

38 Commentaires

  1. La France reste au fond un pays à substrat encore largement religieux. Il y faut régulièrement processionner le long des rues, bannières dressées, pour attirer la grâce du Pouvoir tout-puissant sur nos têtes.

    C’est triste d’en être encore là en matière politique.

    Surtout que nos amis Alsaciens ont à leur porte deux modèle fédéraux qui fonctionnent plutôt bien et en tout cas leur éviterait de devoir se battre pour rester ce qu’ils ont le droit d’être. Que ce soit déjà en Allemagne mais plus encore en Suisse, on s’arrange pour résoudre les problèmes par la consultation et la concertation populaires, c’est-à-dire par le dialogue démocratique.

    Chez nous, que nos intercesseurs (cumulards à 85%,15% en Allemagne), n’aboutissent à rien d’acceptable et nous voici cheminant inlassablement sur les pavés luisants. On se donne rendez-vous d’année en année. Pendant des décennies. Ni la pluie, ni le soleil, ni la distance, ni le temps ne nous arrêtent. Pensez, à Nantes, cela dure depuis 73 ou 76 je ne sais plus exactement…

    Reste que les régions à la fois les plus européennes et le plus en faveur d’une réforme territoriale comme l’Alsace et la Bretagne, (celles aussi qui en ont le plus besoin, en raison notamment de leur culture non francienne, mais pas seulement) se retrouvent le bec dans l’eau après la séance de découpe d’un autre âge du 2 Juin 2014, suivi du déroulement para-démocratique de fin novembre.

    • Oui au moins un domaine où ils sont efficaces!
      Monsieur Valse a raison il faut rebaptisé :
      PS = Plein de Soucis ou Salauds … y’a de l’opportunité
      Ou pourquoi pas Paris Seule souveraine

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.