Troiad vrezhonek an tad Nedeleg disadorn – Venez apporter votre lettre de Noël en breton samedi !

20
3

kemennadenn en div yezh – communiqué bilingue

Tad Nedeleg 017

Hopala, trouz a vo er vro ! Divinit piv a zo bet pedet evit an deirvet gwech gant strollad Ai’ta !? An tad Nedeleg e-unan ! Hennezh hag a oar kement yezh zo er bed a oa dipitet bras peogwir ne reseve ket kalz a lizher brezhonek. « Poent bras eo din mont da welet penaos emañ kont du-hont » en doa soñjet. Dont a raio neuze d’ober un tamm tro e Bro-Dreger d’ar sadorn 20 a viz Kerdu, ha reiñ a ra emgav d’an dud :

– e Gwengamp, dirak ar feuteun, da 10 eur

– e Bear, war plasenn kreiz kêr, da 11 eur 30

– e Lannuon, dirak an ti-kêr, da 2 eur g.k.

– e Montroulez, dirak an ti-kêr, da 3 eur 30

Moaien a vo d’ar vugale (ha d’o zud !) dont da welet anezhañ ha da gas pe da lenn o lizher-profoù skrivet e brezhoneg (patrom lizher tad nedeleg), pa vo e lutuned o reiñ ton dezhi gant sonerezh hag arvestoù plijus a-bep seurt !

Daou bal a zo d’an abadenn-mañ. Da gentañ, reiñ an tu d’ar vugale (hag a zo niverusoc’h-niverus o teskiñ brezhoneg er skolioù) da glevet ha da gomz brezhoneg e-maez o skolioù. Da c’houde e fell dimp kinnig d’an holl dud a gomz hag a souten hor yezh d’en em gavout evit tremen ur prantad plijus ha divoaz an holl asambles. Setu un doare all da diskwel nerzh hor yezh war ar blasenn foran. Pedet eo an dud gour ivez da dont stank ha stank gant o lizher-profoù, ha pa vefe skrivet en ur mod sirius pe faltazius penn-da-benn. Un digarez brav a vo an droiad da lavaret ur wech c’hoazh hor c’hoant da welet ha da glevet ar brezhoneg e pep lec’h er vuhez foran !

Titouroù : ai.ta.treger@gmail.com

Le Père Noël est polyglotte comme chacun sait, et la langue bretonne n’a pas de secret pour lui ! A l’invitation du collectif Ai’ta ! il ira pour la troisième année consécutive à la rencontre des brittophones, petits et grands, au cours d’une tournée à travers le Trégor le samedi 20 décembre, et donne rendez-vous à tous ceux qui le souhaitent :

– à Guingamp, près de la Plomée, à 10 h

– à Bégard, place du centre, à 11 h 30

– à Lannion, devant la mairie, à 14 h

– à Morlaix, devant la mairie, à 15 h 30

Chacun est invité à lui remettre ou à lui lire sa lettre de Noël rédigée en breton (modèle de courrier au Père Noël), tandis que ses lutins facétieux dévoileront quelques uns de leurs tours !

Le but de cette action du collectif Ai’ta ! est double. Tout d’abord, nous voulons donner l’occasion aux enfants, qui sont de plus en plus nombreux à apprendre le breton à l’école, d’entendre et de parler notre langue en dehors du cadre scolaire. Ensuite, il s’agit de proposer à tous ceux qui la parlent et la soutiennent de se rassembler pour partager un moment convivial et inhabituel, et ainsi de démontrer, sur la place publique, la vitalité de notre langue. Les adultes sont d’ailleurs invités à venir nombreux avec leur propre lettre de Noël, que celle-ci soit réaliste ou fantaisiste. Cette tournée sera également l’occasion pour Ai’ta ! de réaffirmer sa volonté de voir le breton être lu, écrit, parlé partout dans la vie publique !

Renseignements : ai.ta.treger@gmail.com

20 COMMENTS

  1. “An tad Nedeleg” : gallegadur (le Père Noël). Ne dalvez “tad” nemet evit an tadoù bugale hag evit ar veleion. Ne c’hell bezañ “an tad Nedeleg” nemet ur beleg anvet Nedeleg ! Evit “la mère (Denis)” ha “le père (fouettard)” e vez graet e brezhoneg gant “moereb, nenn, maouez, -gozh” hag “eontr, tonton, -kozh”. Pinvidik eo ar brezhoneg, greomp gant : “tad-kozh ar Pellgent”, “paotr-(kozh) an Nedeleg, “den an Nedeleg”.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.