Partager :

" /> Neo-Bonnets Rouges : retour aux sources !
Publié le: dim, Jan 4th, 2015

Neo-Bonnets Rouges : retour aux sources !

Soutenez 7seizh par Paypal

TRIBUNE LIBRE
COURRIER DES LECTEURS

Thierry_merretEn ce début d’année 2015, barre à tribord chez ce qu’il reste du mouvement des Bonnets Rouges. Dans un communiqué de presse envoyé hier, Thierry Merret reprend du service sous l’appellation Collectif Vivre, Décider et Travailler en Bretagne mais cette fois, c’est sans l’autre leader du mouvement qui avait mis le feu en Bretagne en 2013. Christian Troadec et ses supporters semblent avoir disparu de l’aventure. Et si le communiqué initial renvoie au site internet officiel des Bonnets Rouges, aucune trace du communiqué sur le site.

Et ça sent la reprise en main sévère ! Plus question des 11 doléances des Etats Généraux du 8 mars 2014, où le Collectif avait rassemblé près de 3000 personnes pour exprimer les demandes du peuple breton. L’objectif cette fois-ci est de grossir les rangs du rassemblement national des travailleurs indépendants à Paris le 12 janvier prochain. Une mobilisation contre les dysfonctionnements du RSI et pour dénoncer des charges qui étranglent les entrepreneurs.

Avec ce nouvel appel à mobilisation du Collectif, ses leaders entendent rompre définitivement avec une marginalisation du mouvement.

En effet, si en 2013 le mouvement était porteur de revendications économiques et sociales, depuis février 2014 il avait pris un tour plus radical. Des éléments porteurs d’idéologie différentes s’étaient greffés au mouvement et avaient utilisé la détresse des plus démunis pour les amener à une radicalisation. Quand on n’a plus rien à perdre, on n’est moins regardant sur les actions et l’image qu’elles renvoient.

Pour le collectif, Bruno ROSEC, Jean Pierre LE MAT, Thierry MERRET, le nouveau trio de représentants du mouvement, affirme la rupture par cet appel à manifester. Il s’agit bien là de défendre les intérêts des travailleurs indépendants. On est loin des revendications d’une Bretagne qui pourraient décider pour elle-même.

cvdt“Une affiche bleu blanc rouge, ça sent la reprise en mains par les socio-pro” confie un militant bonnet rouge de la base.

La rupture semble consommée entre le clan Merret et celui de l’autre leader du mouvement, le Breton Christian Troadec. Du maire de Carhaix et Conseiller général du Finistère, on ne parle plus, pas plus que de ces habituels soutiens qu’on avait vu dans le mouvement des Bonnets Rouges. Et avec eux, les demandes des laissés-pour-compte et des “sans-dents” tombent dans l’oubli ! Une rupture ? A moins que l’homme ne prépare les élections à venir ? Une affaire à suivre.

André H.,
Bonnet Rouge qui se pose des questions
lecteur quotidien de 7seizh.info depuis novembre 2013

Pour rappel, le communiqué de presse intégral :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Appel à se rassembler le lundi 12 janvier 2015 à PARIS

En soutien aux travailleurs indépendants

indépendantsLe collectif « Vivre, Décider et Travailler en Bretagne » appelle les Bonnets Rouges à participer au rassemblement historique des « travailleurs indépendants » le lundi 12 janvier 2015 à 14H00 au jardin du Luxembourg à Paris. Nous appelons également à y convier le maximum de personnes.

Mobilisons-nous pour sauvegarder les commerces, les artisans et les services de proximité dans nos villes et nos bourgades.

La mort d’un commerce dans nos petites communes, ce sont des livraisons qui diminuent, la fin de l’agréable odeur du pain frais du matin, la ménagère contrainte d’allonger ses temps de route pour les courses du quotidien, des rues vides, des classes qui ferment , des habitants qui désertent et la fin des discussions de trottoirs.

Un artisan contraint de stopper son activité, ce sont des compagnons quittant leur village ou allongeant leur trajet pour retrouver un emploi, un savoir-faire qui s’éteint, une richesse économique locale qui s’envole, un interlocuteur de confiance que disparaît.

Un pharmacien, un médecin de campagne, un infirmier qui ne trouve pas de successeur, c’est la pauvreté sociale et la précarité médicale qui s’installe.

Un notaire, un agent immobilier, un assureur, un buraliste qui quitte votre bourgade, ce sont de grands services journaliers qui s’éloignent, alors les banques, bureaux de poste, services administratifs et les grandes enseignes de bricolage, jardinage ou distribution ne tarderont pas à emboîter le pas, nous isolant plus encore.

Les indépendants, oppressés principalement par le dysfonctionnement de leur régime social et de retraite «RSI», mais également par les charges administratives et fiscales, pourtant véritables moteurs économiques de nos campagnes sont au bout du rouleau. Un suicide d’indépendant est enregistré chaque jour en France…Quand nos villages se vident de leurs commerces, c’est toute l’économie locale qui s’effondre !

Cet appel à mobilisation est historique en France puisqu’il s’agit du tout premier rassemblement toutes professions confondues émanant d’associations et de collectifs ayant vu le jour suite au désarroi général des travailleurs indépendants jusque-là seuls dans leur établissement respectif.

Nous défilerons aux côtés de « Sauvons Nos Entreprises», « les Citrons », « les Déplumés », « Coiffure en danger », « Association Solidaire des Chauffeurs Indépendants », « Les Pendus », « Les Tondus », etc.

Plusieurs cars et voitures partiront de Bretagne, vous pouvez vous y inscrire par ce lien : http://www.trajetensemble.fr/CoVoiturageListe.asp

Lors de ce rassemblement dans la capitale, portons fièrement notre bonnet rouge et brandissons nos drapeaux bretons ! Notre volonté est de soutenir nos BESOGNEUX INDEPENDANTS et pouvoir ensemble continuer à VIVRE, DECIDER et TRAVAILLER en BRETAGNE.

Pour le collectif, Bruno ROSEC,  Jean Pierre LE MAT, Thierry MERRET

A propos de l'auteur

Visualiser 19 Comments
Ce que vous en pensez
  1. ROSEC Bruno dit :

    Il n’y a là dedans absolument aucun virement de bord, le soutien aux indépendants est tout à fait logique car la demande sur le terrain est grande.
    Pourquoi le collectif ne pourrait il pas soutenir les indépendants, pourtant les plus grands créateurs d’emploi qui plus est non délocalisables!
    Vous noterez que les organisateurs de cette action ne sont pas les bonnets rouges mais que le collectif appel à s’y joindre en solidarité, pour la défense de l’emploi, notamment dans l’artisanat, le commerce et les professions libérales.
    Le présent communiqué de presse sera proposé aux médias demain.
    Pour conclure, le dernier communiqué de presse du collectif concernant la B5 était signé de JP LE MAT et Amelie Barelly du 44 et aucun amalgame n’avait été fait.
    Ne cherchez pas de problèmes là où il n’y en a pas!

  2. guénahel dit :

    bonjour, je crois au contraire que l’appel à rejoindre le mouvement qui dénonce les dysfonctionnements rsi-urssaf est dans la pleine ligne de la charte (http://bonnetsrougesbzh.eu/charte-des-bonnets-rouges/ )
    dont une des premières doléances a toujours été :

    • Libérer les énergies. L’avalanche de normes et de contraintes administratives décourage les initiatives, accentue l’irresponsabilité et avantage les tricheurs.

    ou bien :

    Le maintien de l’emploi et du travail productif en Bretagne

    Le collectif Bonnet Rouge a toujours soutenu les salariés comme en 2014 Tilly sabco ( ou gad, marine harvest, etc…. ) notamment et il n’y aucune contradiction à soutenir les indépendants et les salariés ( certains pour diviser aimeraient que l’on fasse la différence évidemment !! )

    Nous sommes tous des besogneux et beaucoup d’indépendants sont aussi des “sans dents ” à la fin du mois….

    L’urgence du moment n’est pas de savoir si l’affiche est de la bonne couleur, si une des personnes qui publie un communiqué vous convient personnelement , mais bien de rassembler tous les mouvements pour peser et se faire entendre réellement

    Cher André, plutôt que de faire des spéculations sur les ententes des uns et des autres, de savoir si un homme politique comme Christian Troadec prépare des élections…^^….., échanger avec vos voisins, amis, rassembler pour proposer et prenez place dans les différents bus pour nous rejoindre le 12/01 à Paris : l’Union fait la force !!

    http://www.trajetensemble.fr/CoVoiturageListe.asp

    Guénahel L.
    bonnet rouge comité Locminé Pontivy

  3. Edward dit :

    Lutte purement corporatiste. Chacun voit par le petit bout de la lorgnette.
    Entre des BR qui se foute de la Bretagne 5 département comme de leur premier bonnet, plus intéressé a grapiller le max de frics au dépend du social, de l’environnement et ceux de l’ABBR misant tout sur le paraitre (plus intéressé à rechercher un logo, faire des badges, organiser des barbecues entre potes…) que sur la recherche d’une vrai alternative non folklorique, il y a toute un panel de gens abandonnés. Bref, mon bonnet rouge n’est pas prêt de ressortir.

    N’ont ils pas compris qu’il faut une convergences des luttes ? que nous sommes dans le même bateau et que s’en sortir c’est sortir de l’étatisme jacobin francais ? La reflexion de certaines tête pensantes des BR se rapproche du zéro absolu. Triste.

    • alex dit :

      On a parlé des ouvriers, pourquoi ne pas parler des artisans, commerçants, et autres petits indépendants ?? Y a t il un problème à dénoncer “un régime social” inégalitaire ? Charges sociales rsi d’un artisan : environ 54,15 %. Ouvrier environ 21 % plus les charges patronales. Député : 0,5 % plus nos impôts.
      C’est grave d’en parler ?
      Des bonnets rouges sont contre B5 ? 70 % de l’ensemble de la population bretonne est pour… Donc une bonne partie des Br, je suppose. Mais si tu as mieux à proposer…

      • Edward dit :

        tu clives… je suis d’accord avec ca. Mais quand je vois les agriculteurs laissant dans la merde certains BR car trop Breizhoù, je me pose des questions. Ceux ci sont finistériens avant d’être bretons. Ils défendent leur intérêt propre et ne la joue pas collectif. Il suffit de filer quelques subventions à certains et hop, les revendications s’éteignent. Ils se sentent tout un coup francais et fier de l’être. Les revendications bretonnes, la très grande majorité s’en bat. Ils se démerderont seuls désormais.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.