Bretons #105 : les portes de l’enfer sont à Rennes !

7

bretons 105Le Corre essaye de nous faire peur avec le réchauffement climatique dans ce numéro 105 de « Bretons ». Moi je trouve ça plutôt cool, le réchauffement climatique, on aura la mer à Questembert, tout ça. Le Corre n’a qu’à aller mettre les îles du Golfe sur des parpaings si ça l’inquiète tant que ça. Aaaah, mais avec ses histoires, j’ai pas dormi pendant 8 jours, moi ! Je voyais des chameaux passer sur ma terrasse ! Bref, 8 pages sur les catastrophes à venir ! Le musée des horreurs ! On y apprend que la grenouille rousse arrive chez nous. Et à grandes enjambées encore ! Elle remonte de Bordeaux apparemment… Et la grande sauterelle verte aussi ! Faudrait mettre des pièges vers Machecoul. Avec Le Corre on va y aller, ça va chier…

Bon sinon, y’a le juge Trévidic qui parle des islamistes en page 10. C’était avant « On est Charlie »… ah bah il nous avait bien prévenu… Le Corre aurait dû abonner Charb à Bretons…

En page 14, Guillaume Bailly et ses maccabés… marrant…

Ah ! Pascal Jaouen ! Page 16. Il est bien lui. Alors qu’on est tous fringué Jules et Zarra de Brest à Vezoul, lui essaye de ramener un peu de Bretagne dans nos culottes. Qu’être « breton » ça se voit un peu quoi ! Moche qu’il revende certaines de ses boutiques par contre…

Patrick Chauvel en page 18. Photographe de guerre. Un mec qui en a ! Marrant, Emmanuel Pain nous refait le coup à chaque fois. Page 20, c’est la même chose. On le voit dans les yeux de ses sujets ! Si si regardez bien… C’est souvent ! Mmmh Emmanuel, petit problème de surmoi ? Viens boire une bolée à la maison qu’on en cause…

Page 22, Jean-Pierre Le Mat ! Nationaliste breton ! C’est le titre ! Yeah ! Le Mat est un mec très bien. Et un vrai velu ! Ceux qui le critique peuvent aller se faire foutre. A lire !

Page 39. Aaaaaahhhhh !!!!! La rue Saint-Mich’ à Rennes. LE lieu de perdition ! Braves pères de famille, n’envoyez jamais vos enfants à Rennes ! Jamais ! Les études tout ça ! Jamais ! Déjà, ça va les chatouiller dans le froc arrivé à la route de Lorient ou à Cora Pacé et ensuite, dès foutu les pieds rue Saint-Mich’, c’est terminé. Super Sodome et Gomorhe ! Vous retrouverez vos filles sur un cargo panaméen. Michetonnes à 3 dollars la passe. Et vos gars alcoolo. Ou punks à chiens ! La porte de l’enfer elle est à Rennes pas à Brasparts ou je ne sais où. La rue Saint-Mich’, Rue de Saint-Malo, Fac de Rennes, c’est le triangle des Bermudes des braves garçons et des prudes jeunes filles. Je vous aurait prévenu. Je connais la chansonnette, moi. Hopala ! Wopopop !

Patrick Mareschal en page 24. Pour la réunification de la Bretagne mais toujours membre du PS. Tout est dit. Emmanuel Pain pourra me l’amener pour traiter une grave schizophrénie.

Et là page 52, LE ARTICLE A NE POINT MANQUEU ! « LA NOUVELLE JEUNESSE DU PALET ». En tant que gallo et fier de l’être, en tant que fervent paletiste, je rends grâce à Benjamin Keltz pour son reportage. Photo nickel. Les bonnes têtes de vainqueurs qu’on a tous autour de la planche. Manque plus que la galette-saucisse et vous y êtes ! En page 55 vous avez même une interview de ces héros nationaux que sont les dirigeants de l’entreprise David. Seuls vrais et sérieux fabricants de palets. Oui ! Oui ! Gloire à toi Benjamin Keltz !

7 Commentaires

  1. Je ne vois pas par quel miracle l’océan pourrait arriver à Questember. On nous raconte pas mal d’âneries sur la montée des océans, mais, impavide, le marégraphe de Brest, qui n’en a cure, confirme que la montée est de 1,7 mm/an depuis 150 ans, et qu’aucune accélération n’a été observée.

    Quant au réchauffement climatique, c’est aussi une fable, car la TMAG (température moyenne annuelle globale) est stable depuis 18 ans.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.