7seizh.info fête ses trois ans !

24
4

logoheader3.jpgVous vous demandez sûrement pourquoi 7seizh a adopté ce matin ce petit logo dont vous ne vous souvenez peut-être pas. Il fut notre première signature à la création de 7seizh, il y a trois années déjà. Conçu et proposé spontanément par Mikael Boldore-Penlaez, il nous a accompagné pendant les premiers mois de notre aventure.

Retour en arrière…

Il y a trois ans, 6 rédacteurs “jeunes et plein de fougue” décidaient de créer 7seizh. Nous laissions derrière nous une expérience compliquée (mais globalement bénéfique avec le recul) et nous étions résolument décidés à en faire une chose positive.

Tour de table virtuelle, et après une ou deux conversations Skype, Kevin Djez. trouve le nom (attention aux imitations : à 7seizh, il n’y eu qu’un seul Kevin). Ça s’appellera 7seizh et ça parlera de Bretagne libre et indépendante, de libérer la parole et la pensée des Bretons, d’une Bretagne moderne et qui vit dans son temps, au delà des folklores bien en phase avec le réel. Et ce sera un journal ouvert sur le monde, donc participatif !
Ambitieux certes, mais nous voilà partis pour une nouvelle aventure dont on ne sait absolument pas de quoi demain sera fait. Passerons-nous deux semaines où trois ? Un mois où deux ? Passerons-nous même les grandes vacances ? Le 24 janvier 2012, nous sommes six SMF (sans média fixe). Le 27, nous sommes six 7seizh, vaillants et cœurs légers. Le premier rédacteur qui demandera à nous rejoindre sera Tarek dès mai 2012. Son arrivée fera frémir certains lecteurs pour le moins… conservateurs, mais les règles sont posées : l’ouverture à tous les Bretons, mais aussi aux arts et à la Bretagne actuelle. Depuis son arrivée, Tarek se révèle depuis un ami indéfectible qui nous apporte sa vision du monde. (Bon j’avoue, j’aime son travail et son art, il est le boss du graff et il fait du grand et du beau !)

Et maintenant ?

Trois ans plus tard, nous sommes toujours là. L’équipe s’est évidemment transformée, renforcée, a connu ses moments de crise et ses premiers déboires judiciaires. Premiers succès de plume ont aussi rimé avec un procès perdu en diffamation… un journal résolument breton attaqué par une défenseure de la langue bretonne, où comment perdre son énergie dans des querelles idiotes quand on pourrait juste se poser les bonnes questions pour faire mieux.

Et puis il y a aussi les moments de joie de ceux qui font de l’info à courir les routes et les champs. Les manifestations couvertes par tous les temps, les grands événements, les petits scoops… Et aujourd’hui, 7seizh.info est toujours là, plus fort et plus vivant que jamais.

Les nouveaux sont vite arrivés. D’une grande qualité !

New 7Notre génial graphiste Romain Ricaud, qui a créé ce 7 que vous connaissez bien désormais, et donné à notre média une charte graphique bien à lui.

Les rédacteurs, en français, en breton ou en gallo… Un coup Georgette la Crep/te, une jeune punk sans doute, qui fait rigoler jaune. Un coup le morveux Maël Pellan qui déborde de tous les côtés, un jour prolo, un jour réac, la fougue de la jeunesse sans doute. Il y a aussi les sérieux, ceux qui écrivent l’actu comme vous l’attendez, les Amélie, Aurélien, Romain, Mikael, Jacques, Bernard, Rémi, Joel, Philippe, Fabien, et tous les autres.

Il y a ceux qui vous rapportent les photos qui vont bien, nos deux Gaël, notre Bruno et encore Philippe…

Et puis il y a la foule des rédacteurs où informateurs d’un moment, d’un jour où plus, qui nous/vous apportent quotidiennement les informations de notre/votre territoire, une Bretagne qui va de Clisson à Ouessant.

Avec tous et nos lecteurs, nous faisons 7seizh.info, qui parle de n/vous, de n/vos histoires, de n/votre réalité quotidienne, de n/vos joies, de n/vos envies, de n/votre projet d’avenir, ensemble. Pas de démagogie, juste un reflet du réel. Nous sommes vous, nous racontons un territoire que nous partageons, ensemble.

Longue vie à 7seizh.info, longue vie à la Bretagne à cinq départements. Parce que pour nous, le territoire où tout est possible c’est bien celui là, celui qui va … de Clisson à Ouessant !

Et pour souffler les bougies, nous profiterons de la soirée Blanche Hermine et Duguesclin le 21 février prochain pour vous recevoir tous autour d’un verre à Nantes, en Bretagne bien sûr !

24 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.