Pays Basque : 3 des 4 militants interpellés mardi matin remis en liberté

17
4

Bayonne, le 29 janvier 2015, selon les informations transmises par Mediabask, 3 des 4 jeunes militants interpellés mardi matin sur ordre du parquet anti-terroriste de Paris ont été remis en liberté sans aucune charge retenue à leur encontre.

Le quatrième militant, Teo Salamon, a été transféré à Paris dans le cadre de sa garde à vue.

mercredi 28 janvier, un jeune bayonnais a été arrêté pour avoir inscrit des tags sur les murs du Petit Bayonne dénonçant les arrestations des quatre militants.

crédit photo Mediabask :

mediabask

 

Selon EH Bai, Aitzina et Lurra eta Etxebiritza Kolektiboa, ces événements  illustrent “une intensification de la répression”: ces dernières semaines, plusieurs opérations policières ont été menées à l’encontre de militants de la gauche abertzale et de leurs avocats.

EH Bai, Aitzina et Lurra eta Etxebizitza Kolektiboa dénoncent une provocation du Gouvernement. A ce titre, une manifestation est organisée ce samedi 31 janvier, à 16 heures, place Saint-André, à Bayonne.

“L’Etat français cherche à criminaliser la jeunesse basque”, dénonce EH Bai. Tous seront rassemblés sous le slogan : “Euskal gazteria Aitzina. Konponbidea orain” (En avant la jeunesse basque. La résolution du conflit est maintenant)

 

 

17 COMMENTS

  1. Plutôt que d’emprisonner tout le temps ces vilains basques en Espagne en France
    Est ce qu’il ne serai pas plus économique de faire un joli mur comme en Israël / Palestine pour y emprisonner tout le Pays Basque
    Puis si ça marche on pourra faire ça chez nous
    Peut être même avec le 44!
    Vive la liberté

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.