Jean Jouzel, fervent défenseur de l’Ecotaxe, reçu par Thierry Benoit

2

Jouzel à l'école de LandéanL’information est passée presqu’inaperçue. Le 30 janvier dernier, Thierry Benoît, député UDI de la 6ème circonscription d’Ille-et-Vilaine Fougères et membre de Give me five, les soutiens UDI à la réunification, recevait Jean Jouzel natif de Janzé (Ille-et-Vilaine), co-lauréat du prix Nobel de la paix en 2007 et fervent défenseur de l’Ecotaxe.

Une information que n’ont pas manqué de remarquer les Bonnets Rouges puisque c’est l’un d’entre eux nous fait remarquer “Même s’il est pro-réunification, nous allons suivre Thierry Benoit de près et même de très près”. Un an après les premières reculades du gouvernement sur l’Ecotaxe, les Bonnets Rouges semblent décidés à ce que la taxe routière ne reviennent pas à n’importe quel prix. Et même s’il défend la réunification, Thierry Benoit n’échappera pas à la vigilance des électeurs.

 

2 Commentaires

  1. Attention à ne pas faire d’amalgame.
    Le principe de l’écotaxe est en soit un bon principe. En revanche et comme toujours son application en France a été mal pensée. En effet autant en Bretagne cette nouvelle taxe n’a pas de sens (cf. par exemple la péninsularité de la Bretagne…), autant dans d’autres régions de France elle aurait pu être utile. Il suffit d’aller faire un tour en Alsace pour s’en convaincre (comme cette taxe existe en Allemagne, tous les camions préfèrent passer par l’Alsace et encombrent les routes alsaciennes).
    Les Bonnets rouges ont demandé clairement la non application de l’Ecotaxe en Bretagne.

    Pour satisfaire tout le monde et éviter ce mélodrame stupide dont le payement d’indemnités financières énormes, il aurait fallu appliquer l’écotaxe régionalement et non uniformément sur l’ensemble de la France.
    Mais pour cela avec nos grands penseurs jacobins, cela n’est pas possible car cela fait clairement pas parti de leur champ de compétence qui devrait être le pragmatisme. Au lieu de cela nos politiques “hexagonaux” privilégient une idéologie unitaire castratrice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here