Quelles sont les langues traditionnelles de la Lorraine ?

0

Interview de Philippe Mouraux, président de “Culture et Bilinguisme de Lorraine / Zweisprachig, unsere Zukunft concernant la situation linguistique de la Lorraine.

Philippe Mouraux : Les langues régionales de la Lorraine germanophone sont l’allemand et le luxembourgeois:

Dans la majeure partie de la Lorraine germanophone, l’allemand (3 dialectes allemands + allemand standard)

Dans la partie luxembourgeophone de la Lorraine germanophone (région de Thionville-Sierck), le luxembourgeois (dialecte francique luxembourgeois de Moselle + luxembourgeois standard) et l’allemand standard.

Le luxembourgeois présente une situation spécifique (voir document joint)

Oubliez l’appellation « le francique », c’est un non-sens en linguistique: les linguistiques ont attribué le qualificatif de franciques à des dialectes germaniques qui étaient parlés sur un vaste territoire dominés par les Francs par référence à cet empire historique . En revanche, aucun linguiste n’admet l’existence d’une langue moderne qui s’appelle le francique et dont 3 des 4 dialectes parlés en Moselle seraient des variantes, tous comme le seraient les autres dialectes dits franciques parlés Allemagne, en Belgique et au Pays-Bas (sans parler du cas luxembourgeois). Comme l’a écrit un linguiste ancien président de l’Université de Metz « Le seul point commun de ces dialectes [franciques] c’est d’avoir été parlés à un certain moment dans un même état » (comme tous les autres dialectes de l’allemand).

Il existe des dialectes bas franciques qui relèvent du néerlandais et qui sont très éloignés linguistiquement de nos dialectes mosellans dits franciques. Ils ont en commun d’avoir été parlés dans un même état à un moment de l’histoire mais les uns relèvent aujourd’hui linguistiquement du néerlandais et les autres de l’allemand et il n’y a pas de francique autonome.

Non seulement le francique n’existe pas en linguistique mais en plus ce n’est pas une appellation courante parmi les locuteurs. Selon une enquête menée récemment (213 personnes âgées de 15 à 90 ans ), le «Francique» n’a été cité comme désignation de la langue que par 2 personnes. Cela confirme des enquêtes menée auprès de frontaliers lorrains germanophones dont aucun n’avait désigné sa langue comme francique ou «Fränkisch» . L’appellation de francique est défendue par des gens qui sont minoritaire mais se font entendre.

Nous avons en Moselle 4 dialectes qui constituent l’allemand originel puisque l’appellation « Deutsch » a été donnée à ces dialectes avant l’apparition de l’allemand moderne standard. Dire que l’allemand c’est uniquement l’allemand moderne standard est une inexactitude. D’ailleurs , sur les 213 personnes qui ont répondu à notre enquêtent, 100 personnes utilisent une appellation ( «Ditsch/Dèitsch)» qui est une variante du mot allemand « Deutsch ». La plupart des autres disent « Platt » qui est un mot allemand signifiant « dialecte » et qui est utilisé dans une partie de l’Allemagne pour désigner des dialectes très divers.


Document “les langues de Lorraine” :

Les langues de Lorraine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here