Colloque Technologies pour les Langues Régionales de France (TLRF) à Paris

7

L’IMMI-CNRS, La DGLFLF, le LIMSI-CNRS et ELRA/ELDA organisent un colloque sur le thème du développement des technologies pour les langues régionales de France. Il se tiendra les 19 et 20 février 2015 en région parisienne (Meudon) et doit réunir une soixantaine de participants, dont des représentants de la DGLFLF, des collectivités territoriales, d’administrations et agences nationales, des experts scientifiques et des membres d’associations de défense des langues régionales, en France et en Europe (http://tlrf2015.sciencesconf.org/).

Nous partons du constat que les avancées en traitement automatique des langues ne concernent qu’1% des langues parlées dans le monde, dont peu de langues régionales, en particulier de France. Cependant, quelques exemples (langues basque et catalane en Espagne entre autres) nous montrent que, à condition de rassembler volonté politique, savoir scientifique et savoir-faire technique, le développement rapide de technologies à l’état-de-l’art en traitement des langues, est possible pour les langues régionales, en les dotant des ressources et des outils nécessaires. Cela permet de dynamiser des recherches plus fondamentales sur les langues et de s’attaquer au défi de la mise en place d’un multilinguisme véritable tenant compte des variétés dialectales, tout en permettant le développement d’applications à forte valeur ajoutée pour les collectivités locales (par exemple pour le tourisme). Ce colloque vise donc à réunir des linguistes, des spécialistes du traitement automatique des langues, des représentants des collectivités territoriales, des administrations et agences nationales et des offices des langues régionales, afin de :
* faire un constat sur le développement des technologies actuelles ;
* montrer des exemples de développement pour certaines langues ;
* proposer des solutions réalistes pouvant pallier les manques mis à jour.

Le premier colloque est composé d’exposés oraux, suivis le lendemain de tables rondes ; le résultat sera une ébauche de plan d’action, qui sera renforcé le cas échéant par d’autres colloques.

  • Inscriptions*
    La participation est de 160EUR (tarif “Académique”) pour les deux jours de colloque et comprend le dîner du jeudi 19 février et les déjeuners et pauses des deux journées.
    Vous avez la possibilité de soutenir le colloque en choisissant le tarif “Sponsoring” de 260EUR.
    Les inscriptions sont ouvertes et se font sur le site AzurColloque :* http://dr04.azur-colloque.cnrs.fr/inscriptions.php Le processus se fait en deux étapes : 1 – une pré-inscription qui vous sera confirmée 2 – une inscription définitive au cours de laquelle le paiement en ligne ou par bon de commande sera possible.

Organisateurs : CNRS, DGLFLF, ELRA/ELDA, IMMI, LIMSI

Programme :

1er jour
9h30 – 11h00 Séance introductive
DGLFLF
Délégué Général (20mn) Rapport de Jacques ATTALI sur « la francophonie et la francophilie, moteurs de croissance durable »
Thibault Grouas (15+5) technologies de la langues
Olivier Baude/Michel Alessio (15+5) Langues de France
IMMI/CNRS
Joseph Mariani (25+5) États des lieux et projets précédents

11h00 – 11h15 pause
11h15 – 12h05 présentation des rapports
Rapport Pimienta&Prado sur la place des langues de France dans l’Internet (***? 20+5)
Rapport ELDA sur les technologies de la langue (Khalid Choukri 20+5)
12h05 – 13h30 repas
13h30 – 14h30 quelques exemples de traitement de langues minoritaires à l’étranger
– Catalan (Asuncion Moreno, UPC)
– Gallois (Francis Tyers, Arctic University of Norway)
– Basque (Kepa Serasola, , University of the Basque Country)

14h30 – 15h30 Quelques exemples de besoins
– Breton (Office Public de la langue bretonne, Fulup Jakez/Olier Ar Mogn)
– Corse (collectivité territoriale de Corse/Capiserviziu di u Cunsigliu linguisticu, Sébastien Quenot)
– Occitan (Lo Congrès, Benaset Dazéas)
– basque (Frantxua Maïtia/Xabier Artola)
– langue kanak (Weniko Ihage, Directeur de l’Academie des Langues Kanak) )
15h30 – 15h45 pause
15h45 – 18h05 Approches scientifiques
15h45 – 16h45 Variation et Norme
– Philippe Boula de Mareuil (LIMSI)- introduction
– Delphine Bernhard (LILPA) – Projet Restaure
– Pascal Vaillant (Université Paris 13) traitement des créoles
16h45 – 18h05 traitement automatique
– Pierre-Aurélien Georges (Université de Nice) traitement syntaxique pour l’occitan
– Eric de la Clergerie (Alpage)
– Lori Lamel (LIMSI) traitement de la parole pour les langues sous-dotées
– Pierre Antoine Lepage, (Wikimédia) Wikipedia comme ressource
OpenStreet Maps Gaël Musquet, président de la fondation OpenStreetMap France
Myriam Bras BaTelÒc (base textuelle occitane)

20h30 diner

2e jour
9h30 – 10h50 Projets structurants
– Ortolang (Jean-Marie Pierrel ATILF)
– Meta-Share (Khalid Choukri ELDA)
– Evaluations des technologies de la langue au Laboratoire national de métrologie et d’essais (Juliette Kahn LNE)
– ERIC DARIAH (Laurent Romary DARIAH)
10h50-11h05 pause
11h05-12h30 Tables rondes (à discuter avec les participants de la réunions)
sujets :
– Traitement des langues régionales ; quels sont les enjeux (locaux/nationaux/internationaux) :
* sociétaux
* industriels
* scientifiques
– Que peuvent faire les Offices des langues/ les collectivités territoriales ?
– Que peut faire la communauté scientifique ?
– Quelles ressources linguistiques faut-il développer?
– Quel modèle de diffusion (OpenSource/OpenData, ou ciblé sur acteurs)?
12h30 déjeuner
14h00 Discussion : Comment mettre en place un programme d’action pour le traitement des langues régionales de France?

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here