Pour son dixième anniversaire, le Hellfest sera entièrement cashless grâce à sa collaboration avec MyBee.

21

Logo_MyBee_SystemesLe Hellfest, deuxième festival le plus fréquenté de France en 2014, revient du 19 au 21 juin 2015 avec une nouveauté révolutionnaire : le passage en cashless pour l’intégralité des bars du festival ainsi que quelques points restauration/snack, soit la dématérialisation totale des ventes de consommations. Jamais un festival avec ce niveau de fréquentation n’avait franchi le pas du cashless jusqu’alors.

sold out hellfestLe Hellfest, qui affiche déjà complet, rassemble plus de 150 000 participants et plus de 70 nationalités à Clisson (Loire-Atlantique). Il s’est imposé en quelques années comme la référence européenne de la musique métal. Pour sa dixième édition en juin 2015, on y retrouvera notamment les artistes Slipknot, Scorpions, ou encore Faith No More.

hellfest samediMyBee, la division musique de la PME française PayinTech, a donc été retenue pour l’équipement intégral en cashless du festival. Première société en Europe à s’être positionnée sur les technologies RFID dans l’événementiel (depuis février 2011), PayinTech via sa division MyBee, est vite devenu le leader français du secteur avec des clients tels que les soirées Mediatone à Lyon, l’Hadra Trance Festival, le Cognac Blues Passions ou le Peacock Society.

Le principe est simple, chaque festivalier sera équipé d’une carte RFID sécurisée qui lui servira de moyen de paiement exclusif durant le festival. Cette carte sera à retirer à l’entrée du site ou pourra être envoyée directement au domicile du festivalier en France ou à l’étranger, avec un crédit préchargé.

hellfest 2014« Nous avons choisi MyBee en raison de la robustesse de leur technologie unique mais surtout de la forte expérience opérationnelle de leurs équipes sur les festivals de musique. C’est une entreprise française, ce que nous avons également privilégié. » explique Benjamin Barbaud,président fondateur du Hellfest.

PayinTech est aujourd’hui un acteur reconnu du secteur de la puce, œuvrant sur différentes verticales du tourisme et des loisirs, telles que la musique, le sport, les campings et les destinations touristiques. La société emploie aujourd’hui plus de 15 personnes à Paris, Nantes, Poitiers, Strasbourg et Lausanne.

Selon Jean-Rémi Kouchakji et Bertrand Sylvestre-Boncheval, fondateurs de PayinTech : « La confiance qui nous a été accordée par le Hellfest est aujourd’hui l’accomplissement de cinq années de travail. Notre technologie fonctionnant totalement sans réseau est un gage de stabilité et de fiabilité reconnu, ainsi qu’un avantage concurrentiel fort. Nous annoncerons d’autres beaux contrats dans les mois qui arrivent, et prévoyons d’agrandir l’équipe à court-terme pour soutenir notre croissance ».

21 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.