Partager :

" /> Bretons #107 : du biniou, du biniou ! - 7seizh.info
Publié le: lun, Mar 2nd, 2015

Bretons #107 : du biniou, du biniou !

Soutenez 7seizh par Paypal

P-1 COUV web_107Couverture : un bagad ! Ah bah Le Corre doit se trémousser dans les couloirs de Bretons ce mois-ci ! Lui les bagadoù c’est son truc. Un jour à Nantes, je l’ai vu quasiment en prière devant un bagad qui défilait dans d’une manif. Vrai ! Il lévitait ! « Foudre bénie ». Si je ne l’avais pas retenu il serait arrivé au Tibet à l’heure qu’il est. A « Bretons » Maïwenn a intérêt de l’attacher à son bureau sinon il vont le retrouver au plafond tous les matins.

Bon bref, en première page ce mois-ci c’est le bagad de Vannes. Les vainqueurs de l’émission machin sur M6. J’ai pas suivi. Pas la télé. C’est politique et conceptuel ! Pas de télé tant qu’on n’aura pas de chaîne en gallo ! Ouaih ! Yan ! C’est dire si je ne suis pas prêt de l’avoir….

En page 6, pub pour 7Seizh. En « grisé » ! Bien bien, faudra qu’on paye la bolée à David Yven. La mise en page de Bretons c’est lui. Et le mec a du style.

Page 10, une sociologue. « La Bretagne est aussi concernée par les questions d’immigration ». Il est temps de s’en rendre compte effectivement. Par contre, page 12, il faudrait que madame Morillon Anne, la sociologue en question, change de disque : « Le vote Front National est présent en Bretagne dans des petites communes qui n’ont jamais vu la tête d’un étranger ». Ah ? Parce que les ploucs ne voyagent pas ? N’ont pas la télé ? Pas la radio ? Le journal ? Ils n’ont jamais déménagé ? Jamais été dans le 93 et lieux circonvoisins ? Leurs enfants ne vont pas faire leurs études dans les grandes villes ? Enfin merde, quoi. Les grecs qui ont voté Syriza ont besoin d’avoir déjà vu la gueule d’un mec du FMI pour voter contre la Troïka ? J’ai l’impression que la dame Morillon fait partie de ces ahuris qui n’arrivent physiquement pas à comprendre les raisons du vote Front National. Par simple paresse d’esprit ou auto-censure… pffff… C’est ce genre d’aveuglement qui va nous amener Marine Le Pen en 2017, ça… faudra pas couiner les zozos….

Tiens, les 20 dernières lignes de l’interview. Même pipeau ! En si majeur ! « je me souviens que dans une commune des alentours de Rennes, il y avait des gens qui militaient pour ouvrir un Cada (centre d’accueil des « migrants » et d’autres non. Un panneau affirmait « la Bretagne n’est pas une terre d’accueil » et patati patata avec un petit air condescendant… Oh les affreux pécores ! Ils voulaient défendre leur cabanons de jardin, les sacrés connards.

Bah non sœur Anne. Je connais très bien le problème pour des raisons familiales : Un matin, les habitants de Pacé (banlieue de Rennes) ont juste vu débarquer toute une troupe dans une ancienne maison de retraite destinée à être transformée en crèche, centre social, etc… les mecs de Droit au Logement avaient laissé les « migrants » sur place et étaient retournés tranquillou à Rennes dans leur appart à digicode.

Bah ouaih, mais pendant ce temps-là, les ploucs du quartier retrouvaient des ressortissants mongoles dans leurs vérandas saouls comme des polonais. Des types insultaient les indigènes pacéens en montant dans le bus. Les bagnoles désossés sur le parking. Les gosses en vadrouille un peu partout. Les cambriolages. La flotte payée par le contribuable. Bah oui ! Le bonheur quoi ! En fait, si les fameux oiseaux voyageurs avaient été des norvégiens ou des luxembourgeois ça aurait été la même chose. Ca ne s’est pas bien passé parce que le « vivre-ensemble » n’a pas fonctionné, tout simplement.

Et puis sœur Anne, redressons les choses : ce n’est pas « des gens qui défendaient cette ouverture [du squatt en question] et d’autres qui s’y opposaient » mais 1% de types qui habitaient en centre-ville de Rennes ou à 10 kms qui défendaient le « squatt des migrants » et 99% des locaux, gauchistes compris, bisounours, anti-racistes à fond dedans et tout et tout qui n’en voulaient plus au bout de deux semaines.

C’est con, c’est triste, c’est malheureux, moi aussi j’aurais voulu que ça se passe autrement, mais c’est comme ça que les choses se sont déroulées. Et sœur Anne n’arrive pas à le comprendre. Car, apparemment, elle projete ses propres fantasmes et désirs dans son appréciation « scientifique » d’un problème sociologique, hélas, bien réel.

Politiquement incorrect ? Ouaih. Rien à foutre. Parce que se cacher derrière des bons sentiments c’est politiquement irresponsable !

Tiens en parlant de politiquement correct. Avec Bretons on découvre toujours de ces trucs ! Le fondateur de Technikart, maga ultra bobo, branchouille c’est un mec à bonnet et barbe hipster qui s’appelle Fabrice de Rohan-Chabot. Ah ah ah ah. Püre karikatüre ! Sûr que quand Emmanuel Pain l’a pris en photo, il avait le litron piqué à Liddle sous le blouson Eden Park. Et il est fier de sa généalogie le Fafa, pourtant les Rohan ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable en Bretagne. Traîtres de père en fils ! Déjà en 1488, ils nous collaient un coup de mousquet dans le dos en alliant s’allier avec les français. Ah le Corre il nous en trouve de ces phénomènes !

Page 29, « La Bretagne, toujours le pays du vélo ? » par Aurélien Lelièvre. Très bon article. Le Aurélien a une connaissance encyclopédique du cyclisme. Le genre de gars qui ferait le bonheur d’une rédaction de média consacré au sujet. Le Corre laisse leur chance à ce genre de jeunes bretons et c’est très bien. D’autres devraient en prendre de la graine. Les « « bretons » » des rédactions parisiennes parisiennes par exemple. Mais les cousins bretons, ceux du cru s’entend, doivent trop sentir la bouse pour qu’il les recommande à leurs potes des Yvelines, les petits délicats. Je me tais, je sens que je vais encore devenir foutraque…

Page 38. Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur de l’En Avant. Bah la classe quoi. Beau discours sur « l’esprit guingampais ». Et puis physiquement, c’est quand même autre chose que l’autre comédien de Technikart. Bravo Gourvennec !

Page 42 un sujet sur les « tags indépendantistes » par Aurélien Lelièvre. Bien ! Belles photos. Y’en a un c’est même moi qui l’ai fait. Woooh ça fait longtemps. Je devais même être avec un des lecteurs de « Bretons » dans la voiture, on écoutait du Ramoneur de Menhir à fond dans la R5…

Page 46, Jean-Bernard Vighetti. Bien, bien… Moi je suis d’accord avec tout. Clap, clap. Ah il défend la culture bretonne, les langues tout ça. Mais c’est quand même ballot d’avoir été maire de Peillac pendant 15 ans sans avoir eu l’idée de poser le moindre panneaux en breton ou en gallo dans sa commune. Hein ? Ouaih !

Bon, sinon il y a plein d’autres interviews, dossiers, les universités bretonnes, les Yann-Fañch Kemener, tout ça. Par contre toujours aucune sujet sur le gallo ou sur un illustre gallésant. Je vais envoyer un bagad de black metal sonner « tiens voilà du boudin » sous les fenêtres de Le Corre à 5 heures du mat’, ça va peut-être le décider….

A propos de l'auteur

- Actualité politique bretonne et française

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.