Le projet du salé au sucré du lycée Sainte-Thérèse à Quimper

2

Le projet « du salé au sucré », des élèves de première du lycée Sainte-Thérèse à Quimper, se terminera en mai prochain, au Salon de la gastronomie à Mirandola en Italie.

2015_03_07_Sainte Therese portes ouvertesDes liens se sont noués entre le lycée quimpérois et celui de Giuseppe Luosi, son homologue italien à Mirandola. « Plusieurs échanges linguistiques ont vu le jour depuis 2008, » explique Peggy Panetta, professeur d’italien. « Nous avons réfléchi à un projet bilatéral plus vaste sur l’utilisation de la langue italienne par les lycéens et la promotion des produits du terroir salés et sucrés. La demande de financement Coménius (Erasmus) a été acceptée par l’Europe, en juillet 2013 ». C’était une première pour l’ensemble scolaire Sainte-Thérèse.

Un premier échange s’est déroulé en mars 2014 sur la découverte des produits et des entreprises. « Pendant dix jours, 26 élèves quimpérois ont découvert la gastronomie de la région Emilie-Romagne : le parmesan, le vinaigre balsamique et la charcuterie ». La durée du séjour, hors transport, était imposée par le cahier des charges Coménius. Les jeunes ont créé un blog à leur retour pour partager les photos et les vidéos de leur périple avec « des articles rédigés en italien. » Des entreprises bretonnes ont proposé une dégustation de produits locaux aux lycéens italiens, lors de leur venue en avril 2014. « Ils avaient une préférence pour les aliments sucrés car ils n’ont pas autant de choix que chez nous, » indique Peggy Panetta.

2015_03_07_Sainte Therese portes ouvertes 2
Esther, Camille et Simon lors de la journée porte ouverte du lycée de Sainte-Thérése en mars dernier.

 

Le projet de deux ans arrive à son terme avec la promotion des produits salés du terroir de l’Emilie-Romagne « qui s’est déroulé au Salon de la gastronomie à Quimper, en février dernier. » Courant mai, sept lycéens quimpérois proposeront la dégustation des produits sucrés du Finistère au Salon de la gastronomie à Mirandola. Le gâteau breton, le kouign aman et la krampouz sur billig seront à l’honneur. À quelques jours du départ, les élèves recherchent des entreprises qui souhaitent voir leurs produits mis en valeur. « Seuls les élèves les plus impliqués feront le voyage d’une semaine, » précise l’enseignante. « A Milan, nous visiterons l’exposition universelle, Nourrir la planète énergie pour la vie ». Les professeures italiennes Eva Baraldi et Sandra Paltrinieri accueilleront les Quimpérois à Mirandola.

 

2015_02_23_Salon Sainte-Therese
Peggy Panetta au Salon de la gastronomie à Quimper.

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here