Rennes : Le squat qui dérape

10

Rennes, mardi 5 mai 2015, le squat de la rue de Châtillon à Rennes continue à semer le trouble : dans notre précédent article du dimanche 3 mai, nous informions qu’ une cinquantaine de Bonnets Rouges s’étaient rendus devant la maison occupée pour dénoncer la présence des squatters et exiger leur départ ; aujourd’hui, les porte-paroles du mouvement se démarquent de l’action menée par des personnes portant des bonnets rouges et se réclamant ainsi du mouvement :

Logo-Bonnets-rouges

COMMUNIQUE

Le Collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne a appris par la presse une action de Bonnets Rouges de la région de Rennes en faveur d’une octogénaire dépossédée de sa maison. Cette action s’est faite sans la validation du Collectif, qui n’en prend donc pas la responsabilité. Le Collectif ne juge pas de la légitimité de cette action, à ce stade de ses connaissances.

Le Collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne rappelle ses objectifs : le maintien de l’emploi et du travail productif en Bretagne ainsi que l’aménagement et l’équilibre du territoire breton, en intelligence avec les populations concernées. Retrouvez la Charte des Bonnets Rouges sur :http://bonnetsrougesbzh.eu/charte-des-bonnets-rouges/

Contacts :
– Jean-Pierre Le Mat
– Thierry Merret
collectif.vdt.bzh@gmail.com

10 Commentaires

  1. Christal De Roche je ne suis pas très au courant de cette affaire, mais il me semble que ça ne parle que de bonnets rouges dans cet article. Pour le reste, chacun a bien le droit d’avoir son avis, y compris de ne pas partager le votre.
    Je suis assez d’accord avec toi Camille. Cette affaire met une chose en évidence. Les moins riches se tapent dessus pour ne pas crever. On commence effectivement à entrevoir la suite.
    Et pendant ce temps là… les nantis restent… très riches et continuent de s’enrichir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here